Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2012 5 15 /06 /juin /2012 05:00

Sabu Toyozumi - xxx.j-music.com
Sabu-Toyozumi---j-music_com.jpgSabu Toyozumi – percussion, batterie, er-hu (vièle chinoise).
Jean Michel Van Schouwburg – voix.
Pascal Marzan – guitare acoustique.

Dans le cadre d’une mini-tournée en Europe, Sabu Toyozumi, pionniers du free jazz et des musiques improvisées au Japon, retrouve deux des compères avec lesquels il a déjà développés des expériences ludiques il y a quelques années en Belgique et en France. Musicien incontournable dans son pays, ayant joué auprès de Braxton ou avec l’Art Ensemble Of Chicago, Derek Bailey et Peter Brötzmann, Sabu Toyozumi a donné rendez-vous au Souffle Continu pour fêter la sortie d’un premier album en trio sur le label français Improving Beings (ib14).

Sabu Toyozumi est un pionnier du free jazz et de l'improvisation radicale au Japon depuis la fin des années 60. Il rencontre John Coltrane et Rashied Ali en 1966 dans un club de jazz, lors de la tournée de Coltrane au Japon. En 1971, lors d’une audition, Charles Mingus l’engage pour un enregistrement à Tokyo (Charles Mingus avec Toshiyuki Miyama And His New Herd Orchestra).
Cette même année 1971, il devint membre de l'AACM à Chicago où il joue avec Roscoe Mitchell, Joseph Jarman et Malachi Favors de l'Art Ensemble ainsi qu’avec Muhal Richard Abrams. Trio de percussions avec Don Moye et Steve McCall avec lequel il donne des workshops à l’école de l’AACM. Il séjourne à Paris en 1972/73 et joue avec Glenn Spearman, Takashi Kako, Bob Reid et Boulou Ferré (lp Emergency /America), ainsi que dans le Creative Orchestra de Braxton (Royan coffret 3lp Ring Rds/ Moers) et le grand orchestre d' Ambrose Jackson. Au Japon, il étudie avec le batteur Masahiko Togashi (Charlie Haden Don Cherry et Steve Lacy) et enregistre avec Charles Mingus. Il collabore étroitement avec les légendaires Kaoru Abe (sax alto), Masayuki Takayanagi (guitariste icône du noise nippon) et le contrebassiste Motoharu Yoshizawa, tous les trois aujourd'hui disparus. Il joue fréquemment avec Takashi Kako, Toshinori Kondo et Mototeru Takagi. Ses albums de cette époque sont devenus des collector's items hors de prix (Overhang party / Senzei avec Kaoru Abe sur ALM).
A partir des années 80’s, Sabu Toyozumi travaille régulièrement avec Derek Bailey, John Zorn, Fred Frith, Fred Van Hove, Peter Brötzmann, Peter Kowald, Tristan Honsinger, Barre Phillips et Leo Smith lors de tournées dans tout le Japon. Trois tournées avec Fred Van Hove. Plus récemment, son jeu s'est épuré et depuis 2001, il joue chaque année avec le guitariste John Russell en GB et au Japon. En 2010 avec le saxophoniste Mats Gustafsson et de nouveau avec Peter Brötzmann. Il rencontre récemment la virtuose taïwanaise du luth pi-pà, Luo Chao-Yun et tourne régulièrement à Taïwan, aux Philippines, en Chine, au Cambodge, en Indonésie et en Amérique Latine. Il fait des concerts en Californie avec Leo Smith en 2000. Il est aussi l’élève du grand maître de la flûte shakuhashi et Trésor National du Japon en Rinzai Zen, Watazumi - Doso (1910-1992) avec qui il partage la scène à plusieurs reprises. Enregistrements avec M.Takayanagi, Kaoru Abe et M. Yoshizawa, Barre Phillips et Keiji Haino. Il a produit des duos avec Peter Brötzmann, Paul Rutherford et Leo Smith, un trio avec Derek Bailey et Brötzmann et cherche un label pour l'enregistrement d'un concert mémorable avec Han Bennink et Brötzmann. La finesse de son jeu, la multiplicité de ses frappes où le rythme semble sous-jacent et sa capacité à utiliser créativement n'importe quel ustensile à portée de la main font de lui un improvisateur apprécié par ses meilleurs collègues. Il joue aussi de la vière er-hu de manière peu orthodoxe.

Né en 1955, chanteur et improvisateur, Jean-Michel Van Schouwburg développe l’improvisation vocale et les techniques étendues de la voix. Le mot “phonésie “ (« phonoetry ») se réfère à la poésie sonore dans sa performance « ORYNX » pour voix solo (Orynx – Phonésie / Inaudible 003 épuisé). Concerts solos à Londres, Lille, Liège, en Slovaquie et à Bruxelles. Harmoniques et chant de gorge du très grave à l’aigu (C2# > D4 > B 5) sur trois octaves - 1 ton. Le but de son travail est d’étendre le rôle et la fonction de la voix et du complexe bouche / gorge dans le processus d’invention sonore et d’improvisation en vue d’en accroître les moyens expressifs. Ses performances solos tentent d’intégrer ces techniques dans un seul élan créatif en établissant des liens vivants entre tous leurs aspects. Au fil des ans, J-M VS a travaillé avec le pianiste Guy Strale et le percussionniste Kris Vanderstraeten et s’est tourné vers la voix en 1996. Intéressé par l’échange ludique et télépathique, ses sons et sa présence sur scène s’adaptent avec chaque partenaire improvisateur.

Né en 1958, Pascal Marzan vit entre Paris, Budapest et Londres. Après des études de guitare classique à l’école normale de musique et au conservatoire de Clichy consacrées essentiellement au répertoire du XX ème siècle, puis à l'enseignement de la guitare dans différentes écoles de musique de Budapest en Hongrie, il se tourne vers la pratique de l'improvisation libre. Son approche de la guitare (qu'il appelle guitare abiscotée) se caractérise par trois modes de jeux distincts : technique classique du répertoire du XX ème siècle, technique flamenca : rasgueados et golpes.... et technique préparée/bruitiste : (cutter, aiguilles à tricoter, cylindres metalliques, frottements, sourdines, bottleneck...) pour des sons indéfinissables et sonorités de cimbalom, gamelan, gongs, koto ...". Ses collaborations et enregistrements les plus récents et réguliers sont le quartet TPRP avec le violoniste Phil Wachsmann, le contrebassiste finlandais Teppo Hauta-Aho, le batteur percussionniste Roger Turner ; le duo de guitare avec John Russell ; le duo de guitare avec Roger Smith (“Two Spanish Guitars” Emanem) ; “Prendre le Large” avec Fred Wallich (dvd + cd label Vouïr). Pascal Marzan participe également à des performances avec des danseurs, poètes et plasticiens. Depuis 2004, il organise les rencontres R-de-Choc à l’Espace Jemmapes.
http://www.improvising-beings.com/

Partager cet article

Repost 0

commentaires