Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 janvier 2010 6 30 /01 /janvier /2010 05:52
Pat Metheny - The Orchestrion Tour
le 13 février 10 à l'Olympia de 20h00 à 23h00


Mondialement connu, le guitariste et compositeur Pat Metheny a reçu pas moins de 17 Grammy Awards et a été nominé 33 fois dans 12 catégories différentes, soit plus qu'aucun autre artiste dans toute l'histoire des Grammys. Et pour cause, Pat Metheny se concentre sans relâche sur le dépassement des codes convenus et l'exploration de nouveaux styles et variations musicales.

Conjuguant avec passion sa fidélité au rock et son amour du jazz, Pat Metheny cultive très tôt un son inimitable : notes de cristal, fluidité du jeu, pureté incomparable des harmonies. Le guitariste multiplie les collaborations. Il travaille notamment avec Charlie Haden, Ornette Coleman, Sonny Rollins et Herbie Hancock, et se frotte aux ténors contemporains Joshua Redman et Brad Mehldau avec le même bonheur.

Véritable événement, Pat Metheny nous présentera son nouveau programme solo où il dirige avec sa guitare tout un orchestre d'instruments électroniques. Il dévoilera de nouvelles compositions tirées de l'album à paraître en janvier 2010.



Prix : de 62 à 84€

Olympia : 28 bvd des Capucines 75009 Paris (Métro Opéra)
Partager cet article
Repost0
29 janvier 2010 5 29 /01 /janvier /2010 05:34
Claude Tchamitchian par Fabrice Journo
Claude-Tchamitchian-par-Fabrice-Journo.jpg
Claude Tchamitchian 4tet "Ways Out" au Triton
01 49 72 83 13 - 11 bis, Rue du Coq Français - Les Lilas (M° Mairie des Lilas)
Tarif 15 €

samedi 6 février à 20h30

jazz / musique improvisée

Créé à l'Europa Jazz Festival au printemps 2009, le nouveau quartet de Claude Tchamitchian répond à son envie de travailler la matière non plus en grande formation (Lousadzak), mais au sein d'un effectif allégé. Il rend ainsi possible l'exploration d'univers sonores inédits par un jeu plus mobile (les thèmes ne sont pas joués selon un ordre préétabli mais en fonction du cours de l'improvisation collective). Si l'on reconnaît ici la patte mélodique et harmonique du leader, il emprunte toutefois avec cette nouvelle formule, des chemins de traverse le menant à flirter avec le rock ou la pop.

Claude Tchamitchian contrebasse
Rémi Charmasson
guitare
Régis Huby
violon
Christophe Marguet
batterie
Partager cet article
Repost0
26 janvier 2010 2 26 /01 /janvier /2010 00:00

Michel Edelin trio / Nicole Mitchell / Steve Lehman
Michel-Edelin---Sons-d-hiver.jpg
Michel Edelin flûte, compositions /
Jean-Jacques Avenel contrebasse /
John Betsch batterie

Nicole Mitchell flûte /
Steve Lehman saxophone



Virtuose de la flûte, Michel Edelin a su développer un langage personnel.

Héritier revendiqué d'Eric Dolphy, il est un des musiciens européens les plus inspirés de cet instrument, auquel il a choisi de se consacrer exclusivement.

Depuis quelques années, il se produit régulièrement avec Jean-Jacques Avenel et John Betsch. Entre les trois hommes, le courant passe et ils invitent pour la fête la flûtiste Nicole Mitchell (actuelle présidente de l'AACM de Chicago) et le saxophoniste Steve Lehman.

http://www.micheledelin.nuxit.net

---

Roscoe Mitchell 4tet
Roscoe-Mitchell---Sons-d-hiver.jpg
Roscoe Mitchell saxophones, clarinette basse /
Hugh Ragin trompette /
A. Spencer Barefield>b>guitare
Jaribu Shadid contrebasse /
Tani Tabal batterie



Que ce soit au sein de l'Art Ensemble of Chicago ou dans ses autres projets, le saxophoniste et clarinettiste Roscoe Mitchell n'a cessé de défricher des territoires où la frontière entre jazz, musique improvisée et composition contemporaine est abolie. Cette liberté d'esprit et approche iconoclaste le conduit à explorer tout azimut. Il y a dans sa musique une dimension réflexive, une retenue qui n'excluent pas pour autant la tension ou l'intensité. Une démarche dont témoigne admirablement ce quartet d'une rare homogénéité avec lequel Roscoe Mitchell développe ses recherches qui associent structures ouvertes et improvisations collectives.

Mardi 9 Février à 20h30

Espace Culturel André Malreau
2 Place Victor Hugo
Le Kremlin Bicetre

01 49 60 69 42

Plein tarif : 19.00 €
Partager cet article
Repost0
25 janvier 2010 1 25 /01 /janvier /2010 05:06
La-Pieuvre---photo-Gerard-Rouy.JPGdimanche 31 janvier
!!!concert à 17h!!!
LA PIEUVRE


Olivier Benoit direction
Sakina Abdou saxophone alto
David Bausseron guitare électrique
Samuel Carpentier trombone
Nicolas Chachignot batterie
Claude Colpaert trombone
Pierre Cretel contrebasse
Vincent Debaets saxophone baryton
Antoine Defoort voix
Martin Granger synthétiseur
Jean-Luc Guionnet guitare électrique
Patrick Guionnet voix
Martin Hackett flûtes et mélodica
Franck Lambert échantillonneur
David Lamblin guitare électrique
Stéphane Leveque basse électrique
Yanik Miossec clarinette
Christophe Motury trompette
Peter Orins batterie
Michael Potier saxhorn
Christian Pruvost trompette
Marie Richard voix
Laurent Rigaut saxophones
Antoine Rousseau basse électrique
Jean-Baptiste Rubin saxophone alto


Nouvelle représentation de l’orchestre unique La pieuvre, de retour aux Instants Chavirés pour l’interprétation d’une nouvelle composition Prosopôn et d’autres pièces inédites. Tout ceux qui ont assister à leur performance de 2007 (au sein de l’exposition ‘Lieux Communs’) sauront que ce concert est à ne pas rater... Et ceux qui n’y étaient pas n’auront plus d’excuses !

Formée à Lille en 1999, la Pieuvre réunit une vingtaine de musiciens, associés au Crime (Centre régional d’improvisation et de musiques expérimentales, Lille), qui fédère une scène d'une grande diversité (rock, jazz, musique contemporaine, électronique ou sur bandes, performances).
L'orchestre est une création des musiciens et la musique, composée ou improvisée, leur est éminemment spécifique. Elle balaye un territoire aux confins du rock dans ses aspects les plus décalés, de l’improvisation libre et de certains aspects de la musique contemporaine ou électronique. Les projets les plus récents de l’orchestre sont des pièces écrites, gardant néanmoins les principes d’interactions élaborés dans les conductions initiales.

Prosopôn est une"composition d'humeur "orchestrée par "conduction",car il s'agit bien d'un phénomène électrique (à la manière d'un champ élec-tromagnétique-attraction/répulsion - entre les gestes du conducteur et les instrumentistes). Lors de ce concert, les musiciens répondent de façon continue aux signes du chef, consignes strictes àl'intérieur desquelles les musiciens disposent, à la manière d'une oeuvre ouverte, d'un champ d'actions et de liberté plus ou moins grands. A partir de ces instructions de jeu, le conducteur construit une forme. Il ne s'agit donc pas réellement d'un dialogue mais véritablement d'un tout, d'une masse sonore modulable qui lie, le temps d'un concert, le conducteur, qui garde une vision d'ensemble et les musiciens ayant une latitude plus ou moins grande d'interprétation suivant les signes.

Les Instants Chavirés - 01 42 87 25 91 - 7 rue Richard Lenoir - Montreuil (M° Robespierre)

Partager cet article
Repost0
23 janvier 2010 6 23 /01 /janvier /2010 20:20
Claude-Salmieri-au-Duc-des-Lombards.jpg
Partager cet article
Repost0
23 janvier 2010 6 23 /01 /janvier /2010 05:38
bBrrAx - anisGras 30 jan 10
Partager cet article
Repost0
22 janvier 2010 5 22 /01 /janvier /2010 05:35
Noah Rosen Trio vendredi  29  janvier  à 20h30 au Centre Cerise

Noah-Rosen---Grip---Sanz.jpg
Noah Rosen piano
Joel Grip contrebasse
Benjamin Sanz batterie


vendredi  29  janvier  à  20h30


Centre Cerise
46 rue de Montorgueil  75002  Paris
Métro : Sentier, Les Halles, Etienne Marcel
Entree €10  Etudiants €5

Noah Rosen (usa)
«Magnifique et sidérant! La netteté du toucher et le sens de l’introspection digne d’un Paul Bley se mélangent avec la puissance percussive et aux clusters hérités de Cecil Taylor. 
La formidable maîtrise technique de Rosen permet, à cet ancien élève de Bill Dixon, de Milford Graves et d’Andrew Hill, d’atteindre une complète liberté que peu de musiciens, même parmi les plus célébrés, ont jamais réussi à tutoyer» Philippe Elhem Crescendo Magazine.

Joel Grip (Suède) "Joel Grip, il exploite tout ce qui est possible d’extraire de son instrument, tantôt charmeur, puis s'acharnant sur la carcasse tel un équarrisseur dément à l'heure de l'apéro ! ... Pour revenir caresser comme une excuse, les cordes qui tour à tour sous ses doigts de magicien sont drisses de haubans ou cheveux de Naïades". "Très recherché par les musiciens de la scène de l'improvisation" Claude Parle & Guy Sitruk JazzàParis

Benjamin Sanz (France) «Musicien à large spectre, passant de la great black music aux musiques improvisées ou aux musiques africaines. De multiples rencontres avec des pointures du jazz, des deux côtés de l'Atlantique» Guy Sitruk JazzàParis

Check out my new CD Silhouette (voir chronique ) produit par Sansbruit.fr
Partager cet article
Repost0
21 janvier 2010 4 21 /01 /janvier /2010 05:12
DPZ au Triton jan 10DPZ
vendredi 29 janvier au Triton à 20h30

post-jazz

Alors étudiants au CNSM, Thomas de Pourquery et Daniel Zimmermann ont uni leurs destinées musicales dans ce quintet qui a connu en l'espace d'une décennie une évolution considérable, tant dans son esthétique que sa physionomie. L'actuelle mouture de DPZ est l'aboutissement d'une évolution vers une musique électrique, rock et épurée. L'improvisation et l'écriture sont au service d'un lyrisme et d'une énergie des plus communicatives, qui se décline dans des tons rouges et noirs, aux climats sombres et passionnels, soutenus par une rythmique incandescente.

Thomas de Pourquery saxophones, chant
Daniel Zimmermann trombone
Maxime Delpierre guitare, effets
Sylvain Daniel basse, électronique
David Aknin batterie, percussions

Le Triton - 01 49 72 83 13 - 11 bis, Rue du Coq Français - Les Lilas (M° Mairie des Lilas)

Tarif : 15 €
Partager cet article
Repost0
20 janvier 2010 3 20 /01 /janvier /2010 05:59
ANK by Fabrice Journofree-jazz électrique

" Un trio à trois solistes, dans la grande tradition free […]
Leur musique est à haute intensité. On connaît la fougue de Philippe Gleizes. Il donne là le sentiment de se lâcher encore davantage. Matthieu Jérôme troque son piano contre un Fender Rhodes. Son jeu est bien plus nerveux, tendu, comme libéré, jouissif, un flot continu, torrentiel. Quant à Benjamin Duboc, il délivre là une musique puissante, pulsante, d'une grande beauté, donnant le sentiment de ne plus s'arrêter de progresser à l'occasion de chaque nouvelle rencontre
". - Jazz à Paris

Matthieu Jérôme Fender Rhodes, effets
Benjamin Duboc contrebasse
Philippe Gleizes batterie

Le Triton - 01 49 72 83 13 - 11 bis, Rue du Coq Français - Les Lilas (M° Mairie des Lilas)

Tarif : 15 €
Partager cet article
Repost0
19 janvier 2010 2 19 /01 /janvier /2010 06:49
28 Janvier 2010
RICK MARGITZA, LINLEY MARTHE & XAVIER DESANDRE

RICK MARGITZA, à 45 ans est déjà presque un mythe. À 17 ans il jouait dans le quintet de Miles Davis.

Il a enregistré trois albums chez le mythique label Blue Note, et joué avec Maria Schneider, Mc Coy Tyner ou Chik Corea…

Il développe ici pour la première fois un nouveau projet, avec XAVIER DESANDRE, batteur et percussionniste des Rita Mitsouko, de Michel Jonasz ou de Manu Dibango, et avec LINLEY MARTHE, considéré « comme l’un des meilleurs bassistes du monde » par le mythique Joe Zawinul, qui l’enrôla dans son Syndicate.

à 20h - gratuit
Salle de bal Mairie du 4e - 2 place Baudoyer (angle Rivoli)
(M° Hotel de Ville ou Pont Marie)
Partager cet article
Repost0