Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 avril 2009 5 17 /04 /avril /2009 07:43
Vendredi 24 et Samedi 25 avril à 19h30

La "Fabrique du Macadam" est un dispositif qui fait converger dans le cadre d’un “cabaret urbain”,
les projets de plusieurs artistes, enrichis pour l'occasion par la participation des Turbulents !
Né à l'initiative du Café Culturel de Saint Denis, dans le cadre du Festival Villes des Musiques du Monde en 2007,
le spectacle est sans cesse renouvelé au gré des invités.
Avec : Fantazio: contrebasse/chant /Mr Loyal, Bilou : beat-box,
Sarah Guem : danse
Benjamin Colin : percussions, bruitage, Aymeric Avice : trompette, Lima : guitare portugaise. Italo Vidéo (Staycalm) :vidéo-projection, Popay :vidéo-projection
& La Troupe d'amateurs du Macadam de Saint Denis
(avec le soutien du Conseil Régional d'île-de-France et la Fondation Réunica Prévoyance)

Jean Matthieu Fourt : Mise en scène
Cristina Lopes : Coordination

Aux Chapiteaux Turbulents !
222 rue de Courcelles
75017 Paris
Réservations : lesturbulents@turbulences.net
Tel : 01 42 27 47 31

Tarifs : 10 €
5€ - de 16 ans
Possibilité de restauration sur réservation ( 10 € )

Partager cet article
Repost0
15 avril 2009 3 15 /04 /avril /2009 07:14
Samedi 25 avril, 20H Salle Pleyel
 
1ère partie
Bojan Z "Tetraband"
Bojan Z piano, rhodes
Ruth Goller, basse électrique
Josh Roseman, trombone
Sebastian Rocheford, batterie

Julien Lourau "Quartet Saigon"
Julien Lourau, saxophone
Laurent, Coq piano
Thomas Bramerie, contrebasse
Otis Brown, III batterie

2ème partie
Bojan Z/Julien Lourau, duo

"Évidemment qu’il s’agit bien plus que d’une simple association… Julien Lourau et Bojan Zulfikarpasic, c’est avant tout une histoire d’amitié.. Humaine certes, mais musicale aussi. 18 ans que cela dure…

Rapidement, le piano du Yougoslave trouve dans la tempête que souffle Lourau l’écrin parfait pour développer un métissage sans ornière. Ce piano presque beuglé, physique à souhait, comme une fanfare d’ébène, comme un orchestre de cordes violentées, enlace un saxo furibard, parfois funky ou parfois free, selon l’humeur…

Ils se percutent. Se frôlent. S’enlacent. Physique, on ne peut plus physique. Mais jamais brutal. Pas d’excès de notes. Juste de l’amitié pure."


Renseignements et réservations :
- sur le site internet www.sallepleyel.fr
- par téléphone au 01 42 56 13 13, du lundi au samedi, de 11h à 19h
(2€ de frais de réservation téléphonique par billet)

Salle Pleyel / 252 rue du faubourg Saint Honoré / 75008 Paris
Métro Ternes ou Charles de Gaulle – Etoile
Partager cet article
Repost0
13 avril 2009 1 13 /04 /avril /2009 07:26
William Parker by by fstop45

Vendredi 24 avril à 22h00, samedi 25 à 20h & 22h - entrée 25€

William PARKER / Hamid DRAKE / Rob BROWN / Lewis BARNES

William Parker – c.basse ; Hamid Drake – batterie ; Rob Brown – sax alto ; Lewis Barnes - trompette

Natif du Bronx, William Parker est rapidement devenu une figure incontournable et atypique de l’avant-garde du free jazz US.
Auteur, compositeur, musicien, mais aussi poète et dramaturge, cet artiste complet et éclectique s’il en est, joue au sein des groupes les plus réputés du free, dont les plus importants restent ceux qu’il a lui-même formés.
Comme Mingus à son époque, Parker est le contrebassiste le plus indispensable actuellement et un athlète de son instrument.
Historique.

Sunset (01 40 26 46 60) - 60 rue des Lombards -Paris (M° Châtelet - Les Halles)
Partager cet article
Repost0
12 avril 2009 7 12 /04 /avril /2009 07:57

"En 1992, en tournée en France avec l’orchestre de tango 'Sexteto Sur' et Adriana Varela, on me propose de jouer dans le célèbre 'Trottoir de Buenos Aires'.

Je m’installe alors à Paris et je parais à l’affiche de nombreux clubs et festivals (au Petit Journal de Montparnasse, Sunset, Sunside, Bilboquet, 7 Lézards, Chabada, New Morning, Les Trinitaires, Baiser Salé...  au festival de jazz de Leverkusener en Allemagne, celui de Santo Domingo, le Belga Jazz Festival, Montréal Jazz Festival, Tanjazz au Maroc, Ethno Jazz de Chisinau en Moldavie…)

Actuellement, je suis le pianiste des quartets de Damien Prud’Homme et de Sylvain Del Campo, dont les disques sont parus chez Cristal Records et Aphrodite Records en 2008.

Parallèlement à mon activité de soliste et de side man, je participe à des créations de théâtre et de danse contemporaine.

J’ai aussi composé une œuvre pour orchestre d'harmonie et quartet de jazz qui a été jouée au Festival de Jazz de Nancy en 2006, ainsi que la musique de deux films argentins "Terapias Alternativas" en 2007 et "S.O.S ex" en 2008.

Mon projet, Sergio Gruz Trio, avec Juan Sébastien Jimenez à la contrebasse (Sylvain Del Campo, Mario Canonge) et Antoine Banville (Jean-Philippe Viret Trio, Stéphanne Guillaume Quartet) à la batterie, est l'alliance du jazz et du folklore latino-américain.

Mon dernier disque, « Carrousel », sorti au mois d’aout au Japon, est sorti en France chez Aphrodite Records (distribution Codaex). Je l’ai présenté au Sunside à Paris le 10 mars 2009. "

C'est avec ces mots que Sergio Gruz présente son itinéraire, son dernier CD.

Pour illustrer son propos, cette petite vidéo de près de 10 minutes enregistrée au Sunside le 10 mars 09.



Partager cet article
Repost0
10 avril 2009 5 10 /04 /avril /2009 07:43
James Carter by Pete Shacky
Mardi 21 avril à 20h00 - entrée 25€

James CARTER Quintet featuring Corey WILKES

James Carter - sax ; Corey Wilkes - trompette ; Gerard Gibbs - piano ; Ralph Armstrong - c.basse ; Leonard King – batterie

Avoir la maîtrise des anches, des doigtés, du phrasé et du souffle, c'est la marque des géants : Béchet, Hawkins, Parker, Getz, Coltrane, Dolphy… James Carter est le premier musicien à dominer tous les saxophones.
Un voyage vers des musiques populaires, libres, qui est le meilleur moyen de ne pas perdre l'identité du jazz.
Tenor madness.


Sunside (01 40 26 21 25) - 60 rue des Lombards -Paris (M° Châtelet - Les Halles)
Partager cet article
Repost0
9 avril 2009 4 09 /04 /avril /2009 11:25
Romano Pratesi solo sax;
Duo Pratesi (ts, bcl) - Marzan (g)

Partager cet article
Repost0
8 avril 2009 3 08 /04 /avril /2009 09:56

Festival « La belle Ouïe », 7ème édition
Lavoir Moderne Parisien – 35, rue Léon – 75018 Paris
Jeu. 16 au sam. 18 avril / concert 20h30

Tous les soirs et jusqu’au 25 avril, à partir de 19 heures :
Exposition dans la Galerie du Lavoir Moderne Parisien :
Alexandra Guillot « singularités quelconques »

Penser aux inconnus.
Créer des inconnus.
Prendre le contre-pied de la phrase de Warhol.
Créer des inconnus, effacer leur visage, les griser.
L'espace public grise les gens, les visages, on se croise sans se rencontrer, milliers de visages oubliés.
Faire des fiches avec des portraits au visage effacé, plusieurs, préservons la multitude.
Les mettre au mur, les encoller au mur, tels des passes-murailles fantomatiques...
La poésie plastique d’Alexandra Guillot a de nombreuses constances : certaines sont flexibles, souples même lâches, d’autres tenaces, sont extrêmement tendues, résistantes. Je me demande aujourd’hui par quoi commence-t-elle, dans quel ordre cela se fait, quelle rapport électif entretient-elle avec la matière ? Quand on vous amène à croire que vous circulez dans une forêt enchantée dans un lieu éminemment soporifique et faussement neutre d’une galerie ou d’un musée avec 5, 6 troncs en mousse découpés à la scie électrique pour gigot, y aurait-il quelques nécessités intérieures ou quelques envies de persuasion qui dépassent la simple virtuosité sculpturale ?

Jeu. 16 avril / Nuit chantée « Création »
Chanson en roue libre, nuit chantée ouverte aux poètes griots improvisateurs d’aujourd’hui. « Quand les mots nous happent et que la langue manifeste » André Minvielle griot "vocalchimiste", Jean Claude Asselin, scatteur mandoliniste, Jean François Vrod poète violoniste improvisible, Claude Delrieu éleveur d’accordéons et dresseur de mots, Michel Richard acteur transversal, Eric Wesberge poète avec La Campagnie des Musiques à Ouïr, Denis Charolles, Julien Eil, Frédéric Gastard.

Ven. 17 avril / Grandes émotions
Elise Dabrowski solo, chant, contrebasse, improvisé : « Elise au chant apporte à la fois un timbre pur et organique, totalement singulier », un rare moment de musique singulière.
Nous fêtons la sortie de disque d’Elise en solo

Par le boudu – Bonaventure Gacon
Surtout pour adultes … Piste ou théâtre Il a un peu mal au coeur, trop bu… sans doute le foie, les petites bières ou peut-être le coeur lui même, son pauvre coeur d’ogre, bien cette satanée rouille qui inexorablement agit sur toutes sur les poêles, les coeurs et le reste… Enfin, il faut bien se boulot, aller voir les bons petits gars et les petites filles, siroter quelques verres, regarder les couchers de soleil, se faire des gueuletons et puis être méchant du mieux qu’on peut. Faut bien vivre… Bonaventure Gacon

Sam. 18 avril / Un salut à Georges Brassens Les Étrangers familiers
La tendresse des poésies, chansons de Georges Brassens offerte chaleureusement par les Musiques à Ouir avec Denis Charolles, Joseph Doherty, Alexandre Authelain, Julien EIL, François Pierron, Loïc Lantoine, Eric Lareine.

La Campagnie des Musiques à Ouïr a résolu de briser la statue à pipe et à moustache pour laisser Brassens, le vrai, le vivant, s’exprimer. Le répertoire est articulé autour de l’oeuvre de Georges Brassens écrite et interprétée entre 1955 et 1972. Choix délibéré, parole donnée par Brassens lui-même mais aussi à François Villon, Victor Hugo, Paul Fort, Jean Richepin, Antoine Pol, Francis Jammes…
Sous la direction de Denis Charolles, avec les voix de Loïc Lantoine, Eric Lareine, Denis Charolles et Joseph Doherty, résonnent percutterie, arrosoir, graviers, clairon, guitares, flûte traversière, clarinette, saxos, synthétiseur, harmonica, contrebasse, banjo…
Le moustachu aurait adoré ça. Se faire houspiller, balader à grands coups de clairon, de riffs, de guitare électrique, de clarinette, de banjo et… de poches à graviers. Si. Brassens a été joliment secoué par une bande de sept musiciens pas piqués des vers. Il fallait ça. La Campagnie des Musiques à Ouïr a empoigné les textes et les musiques du Sétois, n’hésitant pas à les tordre quitte à les réinventer, sans jamais perdre ni la rigueur imposée par l’artiste perfectionniste, ni l’universalité de sa poésie.
Alors ce spectacle fut un bonheur, voilà. Rien à jeter. Tarif / 15/10/5 euros

Réservation : 01 42 52 09 14 ou
resa@rueleon.net – 06 24 18 83 41 ou reservation@musicaouir.fr
www.rueleon.net

Partager cet article
Repost0
7 avril 2009 2 07 /04 /avril /2009 10:20
Tous les Jeudis de 19h à 23h apéro jazz
Les jeudis 9, 16 et 23 avril concert avec Kerry Tracey
Kerry Tracey

(http://www.myspace.com/kerrytracey)
Le lieu :
Le Royal Garden Champs Eysées**** : un emplacement exceptionnel
proche de l'Arc de Triomphe avec un accueil chaleureux, convivial et professionnel.
Notre piano bar vous invite à un apéro jazz dans un décor romanesque, reposant et intime.
Découvrez notre carte de cocktais et de restauration...
Entrée gratuite. Consommations à partir de 7,00€
 
Hôtel Royal Garden Champs Elysées****
218-220 rue du faubourg Saint-Honoré
75008 Paris
M°Champs Elysées ou Ternes
infos au : 01 49 53 03 03
http://www.royalgardenparis.com/
Partager cet article
Repost0
6 avril 2009 1 06 /04 /avril /2009 08:44
Soirée autour de la transformation sonore :

INHABITUELLES CHAINES ACOUSTIQUES
 XpiR
(duo interactif sax / machines + vidéo)

+

DUO KIRPALANI-BOUTILLOT
(violoncelle + clarinette + effets + boucles)
 
vendredi 10 avril - 20h30

à l'ARCHIPEL (Paris)
17 bd de Strasbourg - entrée 8/12 €
 
www.oursacrobate.com
Partager cet article
Repost0
5 avril 2009 7 05 /04 /avril /2009 07:53
Concert à domicile le 11 avril à 20h30

Après Joëlle Léandre et Sébastien Llado, c'est à la batterie de François Merville et au sax soprano de Vincent Lê Quang que Tristan Macé va confronter son bandonéon en improvisation. Et cette fois-ci dans le cadre de l'opération "Jazz A Domicile", mise en place, pour la deuxième année consécutive, par l'Union des Musiciens de Jazz.

Tristan Macé - photo Caroline Feyt

Le principe de "Jazz A Domicile" est transparent : faire jouer de véritables concerts par des musiciens professionnels, mais dans l'espace privé d'un particulier, à sa demande. Des musiciens aussi divers qu' Emmanuel Bex, Alexandre Authelain ou Victoria Rummler participent ou ont participé à l'opération.

Tous les adhérents, qu'ils soient connus ou non, se prêtent avec enthousiasme à ces invitations, qui permettent de mieux faire connaître et l'UMJ et cette musique aux couleurs infiniment variées qu'est le jazz. La proximité avec le public, le caractère festif qu'un tel événement, forcément exceptionnel pour le particulier qui l'organise, contribuent à créer une atmosphère propre à l'expérience et à la prise de risque... Le jazz devient alors cette fée du logis qui aurait échangé sa baguette contre celles du batteur, et remplacé le robot-mixeur par le mélange des genres.


Concert le 11 avril à 20h30 chez Olivia Bion / Synthèse-Factory, 11 rue Bichat, Paris 10, M° République ou Parmentier

Tarif unique: 12€ (en soutien à l'UMJ)

Vincent Lê Quang, sax soprano, François Merville, batterie, Tristan Macé, bandonéon.

www.myspace.com/tristantmace ; www.synthese-factory.com ; www.umj-asso.com
Partager cet article
Repost0