Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 octobre 2009 3 21 /10 /octobre /2009 05:01
Jack DeJohnette - photo Cité Musique
Jack Johnson, Soundtrack of a Legend
Ciné-concert - samedi 31 octobre 2009 / 20:00
Cité de la Musique - Salle des concerts (24 €)

Jack Johnson / Film de William Clayton, Etats-Unis, 1970
Jack DeJohnette 6tet
    * Jack DeJohnette  batterie
    * Jason Yarde  saxophone
    * Byron Wallen  trompette
    * David Fiuczynski  guitare
    * Jérome Harris  basse électrique
    * Mark Pytel  visuels

Sous la direction du batteur Jack DeJohnette, qui avait rejoint le groupe de Miles Davis en 1968 (l’année électrique de Bitches Brew), un hommage au boxeur noir Jack Johnson, qui incarnait pour Miles la liberté : Freedom, tout simplement.

En 1971, Miles, qui était lui-même boxeur amateur, avait consacré un album (A Tribute To Jack Johnson) à celui qui remporta le titre de champion du monde des poids-lourds en 1910. Et il en faisait volontiers un symbole de la condition noire aux États-Unis, en rappelant que la veille de son combat contre Jim Flynn en 1912, Jack Johnson avait reçu des menaces du Ku Klux Klan.
Sur des images des grands moments de la carrière du légendaire champion, Jack DeJohnette et ses acolytes improvisent une bande-son de haute volée.


Cité de la Musique - La Villette  - 01 44 84 44 84 (M° Porte de Pantin)
Partager cet article
Repost0
20 octobre 2009 2 20 /10 /octobre /2009 05:43

Jeudi 29 octobre à 19h à La Miroiterie
BENJAMIN SANZ QUINTET
http://www.myspace.com/benjaminsanzquintet
Benjamin Sanz par Fred Plas


Ces musiciens jouent une musique impétueuse, nourrie d’une sensibilité d’improvisation commune et d’une écoute sur le vif. Leur musique vient du jazz bop, hard bop, free... influencée plus largement par les musiques de racines africaines, elle développe un langage actuel et polyrythmique.
Le répertoire est constitué exclusivement de compositions écrites par les membres du groupe pour cette formation.
Benjamin Sanz Quintet joue une pulsation forte, un son direct et ouvert.
La constante est la recherche de l'équilibre entre une dynamique d'interaction, moteur de l'improvisation - de la prise de risques - et la maitrise d'un son d'ensemble.

La Miroiterie : 88 rue de Ménilmontant - Paris (M° Ménilmontant)
Participation libre
Partager cet article
Repost0
19 octobre 2009 1 19 /10 /octobre /2009 05:44
Electric Barbarian Saalfelden2007 - photo All About Jazz Italia

Bitches Brew's Spirit
vendredi 30 octobre 2009 / 20:00
Cité de la Musique - Amphithéâtre (18 €)

Electric Barbarian
    * Luanda Casella  spoken word
    * DJ Grazzhoppa  platines
    * George Pancras  trompette
    * Joost Swart  fender rhodes
    * Floris Vermeulen  basse électrique
    * Harry Arling  batterie

Qui, mieux que d’électriques et éclectiques « barbares », pourrait fait revivre en 2009, presque quarante ans après, l’esprit qui souffla dans l’album Bitches Brew de Miles ?
Pour le groupe des Electric Barbarian, l’invention du jazz-rock se traduit aujourd’hui dans les rythmes et les boucles du jungle ou du drum’n’bass…
Bitches Brew, qui fut enregistré en trois jours (du 19 au 21 août 1969), côtoie encore Kind of Blue dans les meilleures ventes de disques de jazz. L’album, pourtant, avait dérouté : le jeu de Miles y est plus agressif, usant volontiers du registre aigu de la trompette ; et dans la section rythmique on entend parfois plusieurs pianistes, batteurs ou bassistes en même temps (Chick Corea, Larry Young et Joe Zawinul, Billy Cobham et Jack DeJohnette, Dave Holland et Harvey Brooks), pour des morceaux qui occupaient jusqu’à la durée d’une face entière de 33 tours.
Telle était la base pour un nouveau type d’improvisation, que les Electric Barbarian poursuivent aujourd’hui, avec les platines de Grazzhoppa et le slam (ou spoken word) brésilien de Luanda Casella.


Cité de la Musique - La Villette  - 01 44 84 44 84 (M° Porte de Pantin)
Partager cet article
Repost0
17 octobre 2009 6 17 /10 /octobre /2009 06:15
Jazz à Pleyel : Wayne Shorter Quartet - 29 oct 09
Tribute to Miles Davis
29/10/2009 20:00
 
Wayne Shorter by Jazzmiddelheim
Wayne Shorter Quartet

Wayne Shorter : saxophone
Danilo Perez : piano
John Patitucci : contrebasse
Brian Blade : batterie
 

Pour beaucoup, le second quintette de Miles Davis, entre 1964 et 1968, fut l’une des formations les plus révolutionnaires de l’histoire du jazz. Ou tout simplement l’une des plus belles…
À son bord, Wayne Shorter fait tout sauf de la figuration.
Le saxophoniste du New Jersey est même la pierre angulaire de cette formation mythique. Et sur certains albums du groupe, il signe plus de la moitié des compositions ! Miles dira d’ailleurs de lui :
« Wayne est un vrai compositeur. Il écrit des partitions, mais aussi les parties de chaque soliste comme il veut les entendre sonner. Il est toujours curieux de jouer avec les règles musicales. Et si elles ne fonctionnent pas, il les brise ! Mais toujours avec une musicalité unique. Il a compris que la liberté en musique était l’habilité à connaître les règles plutôt que de les plier juste pour sa propre satisfaction ».
Les années qui ont suivi n’ont fait qu’amplifier le rôle de Shorter dans la jazzosphère. Et à 75 ans passés, sa soif d’aventure, d’expérimentation et de recherche permanente est toujours intacte.
C’est dans cette quête d’une certaine modernité qu’il rendra hommage à Miles Davis, plus moderne que jamais, pour ce concert. Avec Danilo Perez au piano, John Patitucci à la contrebasse et Brian Blade à la batterie, le saxophoniste s’est constitué non pas une garde prétorienne mais une galaxie à la communication intense.
Surtout, une galaxie de rêve pour transmettre l’incandescence de la musique de Miles.

 Tarifs : 60€ ou 45€
 Salle Pleyel - 01 42 56 13 13 -  252 rue du Faubourg St-Honoré Paris (M° Ternes ou Courcelles)
Partager cet article
Repost0
16 octobre 2009 5 16 /10 /octobre /2009 16:00
23 et 24 octobre à 19h : Festival Jazz Arts in Paris - Welles College
Journal Intime by dolphy00
 Sylvain Bardiau - Fred Gastard - Matthias Mahler

31 Rue de Tlemcen ( 3eme étage), Paris 20eme
!CODE D'ENTREE:75183 
!CODE DE SORTIE:40338

23 octobre 19H : Hugues Vincent (violoncelle solo)
            et à 20h30 :  Journal Intime
                               Sylvain Bardiau (tp), Matthias Mahler (tb), Frederic Gastard (sax basse)                          
                               http://fr.myspace.com/triojournalintime


24 Octobre 19H: Sylvain Cathala - Franck Vaillant duo (sax tenor, batterie)
                        http://sylvaincathala.com
           et à 20h30 : Astargallus :
                             Stephane Payen (sax), Xavier Bornens (tp),
                             Iianik Tallet (dms), Thierry Marietan (b)
                             http://www.myspace.com/thierrymarietan

tarif unique (par soirée) :7 €       
Partager cet article
Repost0
16 octobre 2009 5 16 /10 /octobre /2009 05:46
Vendredi 23 Octobre 18h30 

Mama Baray
Raymond Boni/ Bastien Boni/ Maki Nakano

Raymon Boni - photo wikipedia


Saxophoniste et clarinettiste japonaise, Maki Nakano vit en France depuis 2002. Elle a étudié le jazz et l’arrangement au Conservatoire National de Paris et a sorti trois enregistrements avec son trio Ky et en quartet avec le guitariste virtuose Raymond Boni.
Son univers fonctionne comme des sortes de Haïku aux influences multiples, de Satie à Takemitsu, en passant par Coltrane. Mama Baray est une nouvelle formation dans laquelle elle convie le guitariste Raymond Boni et son fils le contrebassiste Bastien Boni.

De la guitare de Boni, qu’elle soit électrique ou acoustique, s’échappent des échos du flamenco, de la rumba, des traditions ‘’tziganes’’ d’Europe centrale ou des Balkans, des bribes de chansons, de standards de jazz, des tournures qu’on reconnaît comme la signature de grands improvisateurs… S’échappent aussi des phrases imprévisibles, comme des appels du futur. (…) Boni réussit à rendre manifeste son appartenance à une communauté à travers une expression totalement personnelle. C’est ainsi qu’au-delà de la musique, l’improvisation fait place à des impressions que nous entendons comme des échos de ‘’la vie même’’.Patrick Williams

Souffle continu - 20/22 rue Gerbier - 75011 Paris
01 40 24 17 21 (M° Voltaire ou Philippe Auguste)
Partager cet article
Repost0
15 octobre 2009 4 15 /10 /octobre /2009 06:26
22 Octobre 2009
Aldo Romano invite Jean-Pierre Como

ALDO ROMANO est considéré comme l’un des plus grands batteurs actuels. Le Jazzpar Price, « prix Nobel » du jazz, lui a été décerné en 2004.
Il est surtout connu aujourd'hui grâce au trio qu'il forme depuis 1995 avec Louis Sclavis et Henri Texier.
Il joue ou a joué avec Don Cherry, Enrico Rava, Paolo Fresu, Stefano di Battista, Keith Jarrett.


JEAN-PIERRE COMO marque depuis maintenant plus de quinze ans le jazz français de sa présence.
Il est l’un des leaders du groupe Sixun, avec lequel il fait se rencontrer toutes les musiques, jazz, rock et funk.
Il sait aussi être un pianiste hyper-mélodiste, extrêmement sensible.

à 20h - gratuit
Salle de bal Mairie du 4e - 2 place Baudoyer (angle Rivoli)
(M° Hotel de Ville ou Pont Marie)
Partager cet article
Repost0
14 octobre 2009 3 14 /10 /octobre /2009 05:27
Joe Lovano - photo allaboutjazz

Birth of the Cool Suite
mercredi 28 octobre 2009 / 20:00
Cité de la Musique - Salle des concerts - 24€

Joe Lovano Nonet
    * Joe Lovano  saxophone ténor
    * Ralph Lalama  saxophone ténor
    * Steve Slagle  saxophone alto
    * Gary Smulyan  saxophone baryton
    * Larry Farrel  saxophone ténor
    * Barry Ries  trompette
    * James Weidman  piano
    * Cameron Brown  basse
    * Otis Brown III  batterie

Birth of the Cool : le titre de cet album de Miles Davis dit ce qu’il fait, il le déclare : un nouveau jazz est né, après le be-bop. Un style dont Joe Lovano et son ensemble démontrent qu’il aura eu des ramifications fécondes, notamment dans le mouvement third stream.
Miles, qui était alors membre du quintette de Parker, a rassemblé en 1947 des musiciens avec lesquels il voulait explorer de nouvelles voies. Les concerts restèrent toutefois épisodiques et ce « Miles Davis Band » ne fut guère un succès. Mais il se reforma brièvement pour enregistrer, en 1949 et 1950, les singles qui composeront plus tard, en 1957, l’album Birth of the Cool.
Outre Lee Konitz ou Gerry Mulligan, il y eut, selon les sessions, d’autres sidemen, comme le pianiste John Lewis et le corniste Gunther Schuller. De là allait naître ce mélange de classique et de jazz nommé third stream, selon le terme proposé par Schuller. C’est avec ce dernier que Joe Lovano collabore depuis 1995 (pour Rush Hour). C’est avec sa complicité qu’il rend aujourd’hui hommage à la naissance du « frais jazz » que fut et reste le cool.
Partager cet article
Repost0
13 octobre 2009 2 13 /10 /octobre /2009 16:15
Romane : Django Forever
dimanche 18 octobre à 17h - tarif 25 €   durée 1h30
Tarif préférentiel à 20€ au lieu de 25€
(dans la limite des contingents disponibles) :
Il suffit de contacter la billeterie du théâtre au 01.46.97.98.10
du mardi au vendredi de 13h à 19h en se recommandant du site Jazzaparis

Romane by Eric Garrault-Mephisto

Guitare soliste : Romane
Guitares rythmiques : Mathieu Chatelain et Frangy Delporte
Contrebasse : Marc-Michel Le Bévillon
Violon : Christophe Cravéro


Marqué très jeune par la musique et le style de Django Reinhardt, Romane s’est plu, pendant plusieurs années, à faire revivre dans sa musique une certaine tradition du jazz français nommée ici, jazz manouche ou là, swing gitan. Parmi tous les guitaristes de jazz qui se sont révélés ces quinze dernières années, il fait partie de ceux qui utilisent l’expérience du passé pour jouer une musique d’actualité.

Romane prend le temps de penser la musique, d’écouter les autres. De là, est né son désir de faire évoluer la tradition en ouvrant les portes de cette culture à tous ceux qui souhaitent la découvrir. Instrumentiste hors pair, son jeu conjugue à la fois rigueur et dextérité, intelligence et passion. Sur scène, Romane fait souffler le vent de l’émotion et grave dans les âmes les marques d’une passion qui l’anime depuis l’enfance.

Théâtre Jean Vilar à Suresnes- salle Jean Vilar
01 46 97 98 10 - 16, place Stalingrad - 92150 Suresnes
(une navette est mise à la disposition du public au départ de Charles de Gaulle-Etoile 45 min avant le début du spectacle.)
Partager cet article
Repost0
13 octobre 2009 2 13 /10 /octobre /2009 05:46

The Puppini Sisters le Jeudi 22 OCTOBRE à 20h45
Retro pop swing
      
Marcella Puppini, Stephanie O’Brien et Kate Mullins
« Un jazz vocal à la façon des Andrews Sisters »
      
Le swing des années 40 prend un coup de jeune et un lifting beauté.
Remis au goût du jour, les Pin Up anglaises se retrouvent en première ligne.
Marcella, Kate et Stéphanie sont belles, motivées, talentueuses et "ready to change your lives" avec "Betcha Bottom Dollar",
un premier album aussi nostalgique que rafraîchissant...

Marcella la brune, Kate la blonde et Stephanie la rousse vont vous faire swinguer !

Les Puppini Sisters nous offrent des harmonies vocales si serrées qu’on y mettrait pas une épingle à cheveux !
C ’est une alchimie qui fonctionne à merveille. Les entendre, c’est une expérience réjouissante où fusent glamour, badinages, talent et éclats de rire !
Après un succès remarqué en Angleterre et aux Etats-Unis, où leurs nombreux concerts ont reçu un accueil plus que chaleureux, elles arrivent à Courbevoie !

Plein tarif : 23€ / Passion : 18€
Espace Carpeaux 01 46 67 70 00 - 15 bd Aristide Briand 92400 Courbevoie
Infos pratiques : http://www.sortiracourbevoie.com/pages_carpo/infos-carpo.html
Partager cet article
Repost0