Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 octobre 2011 5 14 /10 /octobre /2011 05:00

Wadada Leo Smith - Louis Moholo Moholo

Wadada-Leo-Smith---Louis-Moholo-Moholo.jpg

...

Wadada Leo Smith (trompette) & Louis Moholo-Moholo (batterie)

 

Samedi 22 octobre 2011 – 18h
Série Bleu Indigo - musée du quai Branly
Tel 01 56 61 70 00 - 222, rue de l'Université - 75343 Paris Cedex 07
www.quaibranly.fr

   

Quand l’un raconte : « Dans le Delta du Mississippi, la nature est une inspiration forte et profonde, tout particulièrement le matin quand le soleil se lève sur les terres plates du delta. Il y a cette image du soleil qui se lève juste à vos pieds, qui vous donne la sensation de faire partie de la nature. Vous avez autant de pouvoir qu’un arbre, qu’une montagne… » L’autre reprend presque : « En Afrique du Sud, même en ville, les ânes sont dans la rue, et les vaches, les moutons, les chèvres aussi. Tous ces sons ! Alors voilà, on reprend ce que l’on entend, votre environnement vous conditionne de telle manière que vous faites des choses sans véritablement vous en rendre compte. C’est en vous, dans votre cœur, vous ne pouvez y échapper. Les berceuses de votre mère, toutes ces choses contribuent à faire de vous un bon musicien. »

Le premier, Wadada Leo Smith, occupe depuis plus d’un quart de siècle la chaire « Dizzy Gillespie » au California Institute of the Arts, ce que lui ont valu sa carrière de trompettiste foudroyant comme ses études d’ethnomusicologie. On ne le sait pas assez, mais Smith a été l’un des premiers improvisateurs à penser de nouveaux rapports entre « jazz » et « musiques du monde », dès les années 70, au fil d’une recherche autant musicale que sociale ou scientifique, articulant la lancée afro-américaine et la puissance d’aspiration d’autres traditions, voire des pensées rastafari, taoïstes, soufies… Dans l’espoir qu’elles « finissent d’éliminer la domination euro-américaine ici-bas » et qu’elles apportent un nouvel « équilibre dans le domaine des musiques du monde (entre l’Afrique, l’Asie, l’Europe, l’Euro-Amérique, l’Afro-Amérique). Nous sommes en position de former une communauté mondiale, et c’est de cette communauté que la nouvelle musique s’élèvera. Tous les êtres de la terre (toutes les créatures terrestres), leurs cultures et leurs arts respectifs, y seront représentés équitablement. ». Non seulement Wadada Leo Smith a-t-il parcouru les États-Unis, du Sud (le Mississippi, où il grandit parmi les titans du Delta Blues) au Nord (Chicago, où il gagne l’AACM et échafaude ses concepts de « New World Music » et de « Rhythm-Unit »), d’Est (le Connecticut, où il met au point sa méthode, son propre système de notation, l’Ankhrasmation, et publie ses premiers essais) en Ouest (la Californie où il développe l’African-American Improvisation of Music Program), mais il a aussi séjourné en Indonésie, au Japon ou en Islande… Le second, Louis Moholo-Moholo, de père Sutu et de mère Xhosa, a été marqué par un long exil européen du temps de l’apartheid, au cours duquel il s’est livré corps et âme à l’improvisation libre, comme pour se ressourcer dans l’utopie, avec ses compatriotes les Blue Notes et au sein du Brotherhood of Breath, puis avec la fine fleur carnivore des improvisateurs les plus passionnants et les plus passionnels d’Europe et d’Amérique du Nord. Si, pour lui, l’Afrique du Sud est comme une fontaine de rythmes, le foisonnant batteur en aura versé et déversé les flux et les reflux partout sur son passage : « Que c’est beau la musique, c’est la plus belle des choses que j’aie jamais expérimenté dans ma vie, c’est mon Dieu. Quand je joue de la musique, rien de mal ne peut m’arriver. J’entends dire que le paradis c’était plutôt pas mal, comme endroit. Mais moi, je n’y ai jamais mis les pieds. Par contre, je connais la musique. »

Il était somme toute inévitable que Louis Moholo-Moholo réponde favorablement à l’invitation de Wadada Leo Smith, lequel a entamé il y a une trentaine d’années une série de duos avec les plus téméraires batteurs de notre temps (Ed Blackwell, Jack DeJohnette, Hamid Drake, Günter « Baby » Sommer…). Au jeu de l’un, à la fois éclatant (sa trompette taillée en pointes et coquilles d’obsidienne transperçant le halo de silence qu’il semble générer autour de chacune de ses phrases) et comme à contre-jour (suspendant un collier d’éclipses au cou de la musique), « s’oppose » la batterie aimantée et survoltée, toujours en alerte et en alarmes, de l’autre, comme pour mieux dire tout à la fois la patience créatrice des musiques qui ont le temps et que l’on dit « traditionnelles », la liberté d’être seul et d’être ensemble des musiques du champ jazzistique, et les perspicacités particulières des musiques qui s’improvisent.

 

Tarif plein = 15 € / Tarif réduit = 10 € pour les Amis du musée du quai Branly, moins de 25 ans, groupes à partir de 10 personnes, titulaires de la carte famille nombreuse / Gratuité = adhérents (pass musée individuel = 35 €) / 15 € le pass jeune (moins de 25 ans) avec accès gratuit aux collections + expositions temporaires + CONCERTS JAZZ (+ tarifs réduits sur les autres activités culturelles : visites, spectacles…)

 

Wadada Leo Smith donnera une conférence sur sa musique et sur l’Ankhrasmation, son système de partition graphique, le vendredi 21 octobre 2011, à 18h30, en salle de cinéma du musée du quai Branly. Accès libre.
 
 
 

BLEU INDIGO

    Bleu Indigo, cela pourrait être la couleur associée au blues et au blues people, à la fois une couleur (la septième, la mystérieuse, entre le bleu et le violet), un registre et un sentiment, par extension le Mood Indigo de Duke Ellington, et cela pourrait être la plante des plantations, pour mémoire, laquelle donne cette teinte si particulière que les Yoruba, les Mandé ou les Ibo liaient au blanc afin de s’attirer diverses protections magiques.

    Après avoir commencé par la fin ou le futur, et présenté certaines des plus avancées ramifications du jazz au 21ème siècle, la série Bleu Indigo, pour sa seconde saison, explorera des mondes parallèles. Ni tout à fait du « jazz », ni tout à fait des « musiques du monde », et encore moins leur « fusion », mais des rencontres entre différentes traditions et différents devenirs, qu’il s’agisse de projets basés sur les univers de références composites des artistes invités ou de confrontations, d’équations musicales et socio-musicales à plusieurs inconnues. D’hybrides. Les musiques du champ jazzistique, après tout, n’y sont-elles pas prédisposées, elles qui ont été parmi les premiers hybrides des temps modernes ? Et depuis ce jour, maniant le paradoxe, elles cessent d’être elles-mêmes dès qu’elles cessent de produire de nouveaux mélanges, de nouvelles relations – aussitôt qu’elles cessent de différer.         C’est donc moins le jazz qui « arrive » au musée que le musée qui « part », dans une atmosphère nécessairement chaleureuse permettant l’échange avec les improvisateurs à l’issue des concerts, pour le pays de cocagne d’une musique en liberté(s).


Partager cet article
Repost0
11 octobre 2011 2 11 /10 /octobre /2011 05:00

JAZZ AU PERREUX SUR MARNE
Le-Perreux---Auditorium-Maurice-Ravel.jpg

 

La Ville du Perreux sur Marne et le  Centre des Bords de Marne, sous la houlette  de Michel Lefeivre, renouvellent et amplifient leur cycle « Jazz Au Perreux », le succès des concerts de la saison précédente ayant renforcé leur conviction de l’importance de cette musique dans le paysage sonore de la ville et de sa région.            
           
C’est toujours avec la complicité de Jean-Marie Machado, compositeur et pianiste associé au théâtre que se déroulera cette nouvelle année de concerts de jazz. Ils auront lieu à l’Auditorium Maurice Ravel pour les petites formations et au Centre de Bords de Marne pour les grandes formations.

Mardi 18 Octobre 2011 / 20h30
Auditorium Maurice Ravel

    62 Avenue G. Clemenceau. 94170 - Le Perreux sur Marne.
    Tarif : 15€
    Tel renseignements - réservations : 01 43 24 54 28
    www.cdbm.org

Jean-Marc Padovani – Gilles Chabenat Duo
Jean-Philippe Viret Trio



Padovani---Chabena.jpg


Jean-Marc Padovani, saxophones ;
Gilles Chabenat, vielle à roue

C’est en DUO que ces deux virtuoses se retrouvent pour proposer une musique forte et généreuse, alliant l’improvisation aux accents plus traditionnels de la vielle à roue. Un magnifique concert pour “Jazz à Souillac” leur a donné l’envie de continuer et de parfaire cet assemblage. Chacun a écrit des compositions qui emmènent l’auditeur, entre Jazz et écriture,  dans un voyage musical hors-normes.




Jean-Philippe-Viret-trio.jpg

Jean-Philippe Viret, contrebasse ;
Fabrice Moreau, batterie,
Edouard Ferlet, piano

« Le Trio du contrebassiste Jean-Philippe Viret est l’un des plus attachants de la nouvelle scène française, grâce aussi à un pianiste exceptionnel, Edouard Ferlet, et à l’excellent Fabrice Moreau à la batterie. Musique qui captive et séduit avec rigueur.
Michel Contat – Télérama

 

Le trio de ce contrebassiste est de ceux qui comptent.
Avec le pianiste Edouard Ferlet et le batteur Fabrice Moreau,Viret établit une relation des plus fructueuses. C’est un bonheur d’entendre des musiciens « triologuer » comme de parfaits amis. Tantôt ils chuchotent, tantôt ils affirment avec force leur propos mais jamais ils ne sombrent dans
de vains bavardages. Leur conversation est des plus passionnantes.

Partager cet article
Repost0
6 octobre 2011 4 06 /10 /octobre /2011 05:00

Sabir Mateen pour un 2e concert, avec Benjamin Duboc, cette fois !

Sabir-Mateen---Benjamin-Duboc---jazz-home-21.jpg

...

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 05:00

Jazz-au-Fil-de-l-Oise-2011.jpgJAZZ AU FIL DE L’OISE
4 nov. au 9 déc. 2011
Tél. 01 34 48 45 03
www.jafo95.com


Samedi 15 octobre Présentation  du  Festival Auvers-sur-Oise à 18h30 Entrée libre sur réservation
Maison de L’Ile Rue Marcel Martin 95430 Auvers-sur-Oise

Concert suivi d’un cocktail avec
Edouard BINEAU Wared Quartet
Edouard Bineau, piano, Daniel Erdmann, sax ténor & soprano, Gildas Boclé, contrebasse, Arnaud Lechantre, batterie

 

Choc 2010 Jazz Magazine/JazzMan, le 3ème album d’Edouard Bineau, Wared, salué unanimement par la critique est l’une des révélations de l’année que nous ne résistons pas à vous faire découvrir. Mélodies accrocheuses, lyrisme, blues, le pianiste maîtrise remarquablement son instrument : « la sensibilité de son toucher lui permet de moduler la dynamique et l’articulation de son phrasé. L’attention qu’il porte au moindre détail lui permet d’imprégner ses mélodies pures et profondes d’une vibrante sonorité ».

Partager cet article
Repost0
1 octobre 2011 6 01 /10 /octobre /2011 05:00

Reprise de cette programmation excitante !
Sabir-Mateen---Emilie-Lesbros---jazz-home-20.jpg

...

Partager cet article
Repost0
29 septembre 2011 4 29 /09 /septembre /2011 13:48

Sylvaine Hélary le dimanche 16 octobre  

Sylvaine-Helary.jpgL'Atelier du Plateau fait son cirque - Cirque, musique
du 6 au 23 octobre - jeu, ven, sam 20h / dim 17h

L'Atelier du Plateau fait son cirque fête ses dix ans.

Dix ans de rencontres, d'improvisations et de conversations entre musique et cirque, jongleur de ciseaux, de yoyos ou de balles, danseuse de flamenco, clown décalé, équilibriste et acrobate virevoltant, diseur véloce, aérien rebondissant sur corde, tissu, portique coréen et musique frappée, pincée, mélodique, électronique.
Pour cette édition-anniversaire, nous persévérons dans nos grands principes avec des circassiens de tous agrès, une carte blanche donnée à un musicien pour inventer la couleur musicale et un parleur pour semer un léger désordre.
Au hasard de ces frottements, une langue commune surgit. Un sens affleure au-delà des corps et des sons. Cela parle de liberté, d'exploits physiques, d'amour, de fantaisies, d'apparitions loufoques ou effrayantes. Cela peut être grinçant, raté, jubilatoire, sans filet.

Le temps de ces douze soirées de cirque et de musique, nous vous donnons rendez-vous pour venir découvrir et partager ces instants uniques et improvisés, sans croquis préparatoire...

Direction artistique : Matthieu Malgrange - Collaboration à la programmation : Laetitia Zaepffel
Scénographie : Marine Joatton - Lumières : Thomas Costerg - Régie : Samuel Deschamps

Une production de l'Atelier du Plateau / Théâtre Ecarlate
Avec le soutien de la Mairie de Paris, la Drac Île-de-France, l'Adami, la Spedidam et la Sacem.
Remerciements à Jeunes Talents Cirque Europe et à l'Académie Fratellini

Au programme chaque soir, un spectacle unique et improvisé...

Jeudi 6 octobre - L’Atelier du Plateau fait son cirque avec  « Zoom sur JTCE »

Avec les musiciens : Dominique Pifarély, violon  -  François Merville, batt
Et les circassiens de « Zoom sur Jeunes Talents Cirque Europe »:
Cie Armazem 13, Joachim De Gouveia & Mila Xavier, sangles et tissu - Cie Les ombres colorées, Dana Augustin, tissu, musique - Valentin Pythoud, Julien Pierrot & Laura Treffiletti, banquine, portés - Tobias Wegner & Romi Seibt, acro, manipulation, danse et corde - Pablo Reboleiro & Alfredo Pérez, clowns

Vendredi 7 octobre - L’Atelier du Plateau fait son cirque avec  « Zoom sur JTCE »

Avec les musiciens :
Nicolas Stephan, saxophone - Braka, percus - Thomas de Pierrefeu, ctebasse, instrus anciens
Et les circassiens de « Zoom sur Jeunes Talents Cirque Europe »:
Cie Armazem 13,  Joachim De Gouveia & Mila Xavier, sangles et tissu - Cie Les ombres colorées, Dana Augustin, tissu musique - Valentin Pythoud, Julien Pierrot & Laura Treffiletti, banquine et portés - Tobias Wegner & Romi Seibt, acro, manipulation, danse et corde - Pablo Reboleiro & Alfredo Pérez, clowns

Samedi 8 octobre

Avec le groupe : DAS KAPITAL, Edward Perraud, batt - Hasse Poulsen, guit - Daniel Erdmann, sax
Et les circassiens : Arthur Sidoroff,  fil à nu - Vivii Roiha, corde fumeuse - Caroline Siméon, contorsion en équilibre - Pierre Glottin, manipulation de cailloux de laves - Johann Swartvagger, jongle - Heinzi, clown en costume

Dimanche 9 octobre

Avec le groupe : LINNAKE, Jeanne Added, chant, basse – Sébastien Brun, batt – Julien Desprez, guit
Et les circassiens : Arthur Sidoroff,  fil à nu - Vivii Roiha, corde fumeuse - Caroline Siméon, contorsion en équilibre - Pierre Glottin, manipulation de cailloux de laves - Johann Swartvagger, jongle - Heinzi, clown en costume

Jeudi 13 octobre

Avec les musiciens : Antonin Leymarie, batt - Alexandra Grimal, sax -  Sylvain Lemêtre, percus
Et les circassiens : Cécile Mont-Reynaud, marche parallèle rideau de corde - Valentin Bellot, tissu
Coline Garcia, tricotin  - Hervé De Keuleneer, mât chinois - Thomas Guérineau, balles au rebond musical
Ludor Citrik, clown vicieux - Pierre Baux, comédien

Vendredi 14 octobre

Avec le groupe : LIMOUSINE, David Aknin, batt - Laurent Bardainne, sax - Maxime Delpierre, guit -
Fred Soulard, claviers
Et les circassiens : Mathias Pilet et Alexandre Fournier, duo acrobatique  - Cécile Mont-Reynaud, marche parallèle rideau de corde  - Valentin Bellot, tissu  - Coline Garcia, tricotin - Bruno Krief, aérien renversant
Hervé De Keuleneer, mât chinois - Vincent Berhault, jongleur de légèretés - Ludor Citrik, clown vicieux

Samedi 15 octobre

Avec le groupe : Station MIR, Christophe Monniot, sax, Didier Ithursarry, acc - Guillaume Roy, alto
Et les circassiens : Mathias Pilet et Alexandre Fournier, duo acrobatique  - Lucien Reynes, acrobate
Bruno Krief, aérien renversant  - Tarzana Fourez, corde et trapèze - Nathan Israël,  jongleur scabreux
Airelle Caen & Denis Dulon, duo de portés - Grégoire Puren, mât chinois - Chiche Capon, clowns désopilants

Dimanche 16 octobre

Avec les musiciens : Sylvaine Hélary, flûte - Julien Loutelier, batt - Robin Fincker, sax tenor
Et les circassiens :  Lucien Reynes, acrobate - Tarzana Fourez, corde et trapèze  -  Airelle Caen & Denis Dulon, duo de portés - Grégoire Puren, mât chinois - Nathan Israël, jongleur scabreux - Gaëlle Estève, corde
Bastien Crinon, clown laborieux

Jeudi 20 octobre

Avec les musiciens : Alexandre Authelain, sax - Elise Dabrowski, ctebasse
Et les circassiens : Sandrine Juglair, mât chinois qui a de la tenue - Jean-Charles Gaume, fil de l’horizontal au vertical - Nicolas Longuechaud, manipule les objets et la perception - Sandrine Colombet & Olivier Verzelen, duo trapèze - Pauline Barboux & Jeanne Ragu, danseuse sur quadrisses - Chiche Capon, clowns

Vendredi 21 octobre

Avec les musiciens : Franck Vaillant, batt - Pierre De Bethmann, fender rhodes - Théo Girard, ctebasse
Et les circassiens : Sandrine Juglair, mât chinois qui a de la tenue – Jean-Charles Gaume, fil de l’horizontal au vertical - Sandrine Colombet & Olivier Verzelen, duo trapèze - Elsa Caillat & Clémentine Lamouret, deux cordes enlacées - Sylvain Julien, houlà hop - Violaine Schwartz, comédienne

Samedi 22 octobre

Avec le groupe: L’O.N. DGIZ, Dgiz, voix et ctebasse  - Fabien Rimbaud, batt - Nathalie Ahadji, sax
Et les circassiens : Joao Pereira Dos Santos, mât chinois virevoltant - Sylvain Julien, houlà hop -
Elsa Caillat & Clémentine Lamouret, deux cordes enlacées - Jennifer François, trapèze audacieux -
Christelle Herrscher, jonglage dansé - Marlène Rostaing, danseuse animale

Dimanche 23 octobre

Avec le groupe : LE MAIGRE FEU DE LA NONNE, Eric Groleau, batt - Olivier Lété, basse
Philippe Lemoine, sax
Et les circassiens : Joao Pereira Dos Santos, mât chinois virevoltant  - Nicolas Longuechaud, manipule les objets et la perception - Vincent Berhault, jongleur de légèretés - Jennifer François, trapèze audacieux
Gaëlle Estève, corde - Bastien Crinon, clown laborieux


Et aussi... Circonférence

Nous vous donnons rendez-vous mercredi 12 octobre à 19h (en entrée libre) pour :
Circonférence "les arts du jonglage", animée par Jean-Michel Guy et Nathan Israël


Réservation : 01 42 41 28 22 ou atelierduplateau@free.fr
Tarifs : 10 et 12€ - Bar et restauration sur place
L'Atelier du Plateau 5, rue du Plateau (au fond de l’impasse) 75019 Paris
M° Jourdain ou Buttes Chaumont
http://www.atelierduplateau.org


Et ailleurs.... Zoom sur Jeunes Talents Cirque Europe

3 lieux, 8 spectacles, 30 artistes originaires de 12 pays
Après dix ans d'existence et cinq éditions, Jeunes Talents Cirque Europe s'offre un arrêt sur images et propose à des compagnies lauréates de présenter leurs nouvelles créations. Un coup de projecteur à saisir sur la création circassienne en Europe, sous le signe de l'inventivivité, de la diversité, de la singularité du cirque européen.
Avec les compagnies Babafish, O Ultimo Momento, Subliminati Corporation...
les 29 et 30 septembre à l'Académie Fratellini (93) - les 6 et 7 octobre à l'Atelier du Plateau (19ème)
du 12 au 16 octobre au Village de Cirque (12ème)

Partager cet article
Repost0
29 septembre 2011 4 29 /09 /septembre /2011 05:00

Serge Adam : trompette
Philippe Botta: saxophones, ney
David Venitucci : accordéon

 

Hradcany_selmer-oct-11.jpg

 

Depuis 10 ans, Hradcany puise son imaginaire dans les modes de jeux qui caractérisent les musiques populaires de l'Est méditerranéen.   Dans une grande complicité, ces trois improvisateurs proposent aujourd'hui une écriture et une expression qui s'affranchissent de ces influences.

 

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2011 7 25 /09 /septembre /2011 05:00

Concert au Caveau de la Huchette le 2 octobre à 22h15

fabien_mary.jpg 

 

Fabien Mary 4tet se compose de Fabien Mary (trompette) Hugo Lippi (guitare) Fabien Marcoz (contrebasse) & Mourad Benhammou (batterie).

Il réunit ces quatre musiciens autour d’un répertoire basé à la fois sur des standards de compositeurs américains tels que Jérome Kern, Irvin Berlin, Cole Porter mais aussi sur des compositions moins connues de musiciens de jazz des années 50/60, Gigi Gryce, Kenny Dorham ou encore Clark Terry. Une musique revendiquant clairement l’héritage de toute une culture jazzistique, moderne et véritablement inspirée.

Né en 1978, Fabien Mary commence la trompette à l’âge de huit ans, s’installe à Paris à vingt ans, remporte un Django d’Or Jeune Talent en 2003 pour son premier album “Twilight”, le Prix Jazz à Juan Révélation en 2004, créé un octet en 2007 avec lequel il enregistre son troisième album “Four and Four”, s'installe à New York en 2008, reçoit trois nominations pour le Prix Django Reinhardt “Musicien de l’Année” (2008 , 2009 et 2010) et présente fin 2010 un nouvel album, "Quartet + One", enregistré avec le saxophoniste baryton new-yorkais Frank Basile.

Entrée 12 €; consos de 5 à 8 €
5, rue de la Huchette 75005 PARIS

Partager cet article
Repost0
21 septembre 2011 3 21 /09 /septembre /2011 10:17

Transports-non-communs---8.JPGTRANSPORTS NON COMMUNS
Vendredi 23 Septembre 2011
19h - 02h, à Petit Bain, 7, Port de la gare 75013 Paris


Ouverture à 19 heures, apéritif en terrasse, début des projections et concert dans la salle à 20 heures, déambulations ouvertes jusqu'à 2 heures au moins.
Exerçons ensemble la faculté de produire et recevoir les sons et les images!


PROGRAMME :::::::::::

19 h : TERRASSE (beau temps prévu) :
Une sélection de chansons françaises par votre serviteur : Lys Gauty, Elyane Celis, Mistinguett, Catherine Sauvage,
Jean laumière, Rina Kelly, germaine Montero, Charles Trenet, Lucienne Boyer, Patachou, Lina Tosti....l'apéritif où tu comprends tout.
20h30 : THE DROPPER : Mix, live électronique

SALLE DE CONCERT
20h00 : LE DISPOSITIF (Projection) (1)
'Des Morceaux d’Homme' est un programme inédit regroupant les deux derniers épisodes de la série Le Dispositif.
20h30 : MUSIQUES POST BOURGEOISES
Nouvelles chansons!
20h50 : OLIVIER MELLANO
Solo de guitare, puis joue avec
21h00 : JACQUES THOLLOT
Joue avec Olivier Méllano, puis en solo
21h20 : NICOLAS VERGER
En solo au Thérémin, puis joue avec Jacques Thollot
21h40 : CLAUDE PARLE
Accordéon avec Jacques Thollot.
21h50 : USPUDO
Trompette et Saxophone, avec Claude Parle

22h10 : PAUSE (20 minutes)

22h30 : LE DISPOSITIF (FILM) (2)
"Des morceaux d'homme" (2)
22h50 : PIERRE & MARIE
Sélection acoustique de compos des divers LP de Pierre de 2003 à 2011, 2011 tout frais puisqu'on sort un disque avec french toast en novembre qui s'appelle "late in the day"
23h10 : GUILLAUME LOIZILLON
Live électronique
23h30 : ALEXANDRE BELLENGER
Guitare improvisée
23h40 : STRØM V∆RX
Electronique : Une longue et lente descente douloureuse au côté de l'ennui.
00h00 : JACQUES THOLLOT
QUENTIN ROLLET – CLAUDE PARLE – OLIVIER MELLANO – NICOLAS VERGER – ALEXANDRE BELLENGER....
Batterie, Saxophone, Accordéon, Guitare, theremin....

///////////////////

Musiques écrites et improvisées, films, égrèneront leurs secondes et se mêleront,
et lorsque vous tournerez les pages de votre programme vous saurez toujours qui fait résonner la part du spectateur
dans les dialogues entre pratiques musicales.

////////////////////////

Vendredi 23 Septembre 2011
à Petit Bain, Paris
de 19 heures à 2 heures et plus.
Début du grand concert 20h30!
Entrées 15 euros / 10 tarifs réduits

Partager cet article
Repost0
19 septembre 2011 1 19 /09 /septembre /2011 05:00

Jean-Louis Chautemps (ts), Alain Pinsolle (vibr.), Roland Molinier (b) & Christian Lété (dms)

Alain-Pinsolle---terraae_free_fr.jpg

Alain Pinsolle - photo terrae.free.fr
...

La Java le 26 septembre à 20h30
105 rue du faubourg du Temple – 75010 PARIS  (M° Belleville ou Goncourt)

entrée 10 €

Partager cet article
Repost0