Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 décembre 2011 7 04 /12 /décembre /2011 05:00

Silicate-017---TEE---Front.jpg

Dimanche 11 décembre de 19h à 22h

L'Atelier Tampon Nomade 7 présente,

TRASHVORTEX ELECTRONIC ENSEMBLE

Pour la sortie de leur premier disque sur le label Silicate avec:

Mathieu CALLEJA, Thomas GOGUELIN, Mathieu GARROUSTE , Matthieu GAYON, Pierre ТRISCOS

www.yage.fr/yage/TEE
www.silicate.fr/releases/37-017-trashvortex-electronic-ensemble

En premiére partie:

Xavier LOPEZ, Benjamin DOUSTEYSSIER, Joel GRIP, Tollef ØSTVANG
piano saxophone baryton crtbasse batterie


LES TEMPS DU CORPS
10, rue de l'Échiquier - 75010 Paris
(M° Strasbourg - Saint-Denis)
Ouverture des portes à 19H et Concert à 20H


Renseignements et réservations :
Marc : ateliertampon@gmail.com / 06 60 73 53 46

PAF : 10€ / 8€ TR

immanquable bUvEtTe DyNaMiQuE !
anjou- jérôme SAURIGNY -"les GRIOTTES "- gaëlle BERIAUD -
- j.c. GARNIER - j.f. (dick) CHÈNÈ




TEE est une formation polymorphe. Chacun des musiciens à l'origine de Trashvortex y trouve sa place de temps en temps. Parmi eux on peut nommer Xavier Lopez, Mathieu Calleja, Mathieu Garrouste, Thomas Goguelin, Matthieu Gayon, Pierre Triscos. L'idée d'un orchestre est née de la diversité de l'instrumentation utilisée: enregistreurs à bande et numériques détournés, archet sur cymbale, "no-input" avec des petites tables de mixages bien rodées, guitare, platines vinyle, piano préparé, patch MAX/MSP, traitement sonore sur l'une de ces nombreuses sources...Autant d'objets sonores façonnés par la rencontre et le choc de ces machines à produire du son.


Cette instrumentation complètement déjantée relève ainsi le défi de créer un flux complexe et cohérent sur le moment, un mélange chaotique de nappes continues et d'objets sonores construits à plusieurs. Tantôt minimal, tantôt extrêmement  dense, le son du trashvortex electronic ensemble n'est jamais le même. Centré sur l'énergie de l'instant, nous essayons de produire ensemble des formes massives, et d'introduire dans cette transe machinique, une sorte de confusion des timbres: savoir qui produit telle sonorité n'est plus important. L'audience et nous mêmes sommes spectateur de leur transformation, et du chaos qui en nait.

Partager cet article

Repost 0

commentaires