Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2010 7 24 /01 /janvier /2010 11:10
Gregory-Ott-Ojeada---CD-cover.jpg
Il s'agit d'un trio qui a sa base en Alsace.
Il est composé de  :
Grégory Ott (piano, Fender Rhodes),
Franck Bedez (b)
et Matthieu Zirn (dm).

Le leader, Grégory Ott, a étudié le piano classique de 1983 à 1990 au Conservatoire National de Région de Strasbourg. En 1991, il y intègre la classe de jazz de Bernard Struber.
Ses influences musicales sont étendues: blues, be-bop, latin-jazz, pop,variété française et internationale.

C'est en 2003 que Grégory Ott décide de monter son propre trio, accompagné de Franck Bedez et Matthieu Zirn, respectivement à la basse et à la batterie. Sortie du cd "Frontières"  en 2005.
Grégory Ott participe actuellement à une série de concerts en France et en Espagne avec Greg Zlap (harmoniciste de Johnny Hallyday) et travaille sur le nouveau projet jazz du Claude Salmieri 5tet: CD "Jazz séries" (voir flyer du concert du 1er février 2010 au Duc des Lombards)

Ils viennent de sortir un CD : Ojeada.
Petit état des lieux.

Leur jazz s'affiche d'emblée comme intimiste, privilégiant les lignes mélodiques. Une musique faite pour charmer.
Un piano au toucher délicat, une basse à l'aise dans le contrechant, à la sonorité ronde, très présente, et une batterie le plus souvent discrète et efficace... Belle cohésion du trio.

Bonne idée d'inviter d'autres musiciens, pour l'apport de couleurs nouvelles (5 pistes sur 11).

Deux morceaux du trio à noter :
- "A la dérobée" : thème très mélodieux, qui permet d'entendre la ponctuation en contrechant final de la basse.
- "Ojeada" : thème - titre, peut-être le plus coloré, joué au piano en solo.

Parmi les invités, Greg Zlap (harmonica) apporte "Pour Marcel", un élan de nostalgie amicale, en particulier en solo.
On trouve les deux autres invités (Frank Wolf (sax) et Jim Grandcamp (g)) ensemble sur "Times like these" : le moment le plus intense est leur beau et long dialogue, soutenu par le trio.
Enfin, un thème "Cargo de nuit" popularisé en son temps par Axel Bauer. Il est joué ici par Jim Grandcamp en couleurs plutôt soft à la guitare (il ne s'agit plus de casser sa guitare sur scène), avec à la clé, une improvisation inspirée qui trouve un écho tout aussi inspiré au Fender Rhodes de Grégory Ott, la batterie prenant des accents doucement rock.

Un disque qui offre en prime une vidéo d'un solo de Gregory Ott.

On en écoute deux morceaux, en trio et en quintette :


...



Partager cet article

Repost 0

commentaires