Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2012 5 27 /04 /avril /2012 05:00

La-voix-est-libre-12---logo-copie-1.jpg

Festival du 10 au 12 mai.
Toutes les infos sur http://www.jazznomades.net/

Le jeudi 10 mai
Rencontres du 3e tour


Quand le paléo-anthropologue Pascal Picq se demande "Qu'est-ce que l'homme ?", une réponse s'impose : "S'il est admis que les deux espèces ont un ancêtre commun, les chimpanzés ne sont pas devenus des hommes; quant aux hommes, il n'est pas certain qu'ils soient devenus humains". Contre toute attente, La Voix est Libre a débusqué une forte concentration d'humanité en la personne de Bernard Combi, parfois désigné comme "le Chaman du Limousin", le "Sorcier Rockcitan" ou "l'Ours des Tavernes". Espèce toute aussi rare, le saxophoniste Raphaël Quenehen porte un éclairage physique et métaphysique sur sa voix lactée venue du fond des âges.

 

La-voix-est-libre-10-mai-12-copie-1.jpgPendant ce temps, nombre de spécialiste s'interrogent encore sur le specimen étrange qu'est devenu Fantazio au cours de son évolution, sous l'influence mutagène de l'hypercussioniste Benjamin Colin, armé d'ustensiles sonophages laissant cours aux interprétations les plus tintinabulesques. Homo Contrebassis, étape ultime de la création ? Ce serait oublier qu'au temps de Néandhertal, homo sapiens (venu d'Afrique) n'était qu'un parlant parmi d'autres, devant sa survie à un goût prononcé pour le voyage, doublé d'une capacité à se détacher de son milieu naturel peu commune. Arraché au chaos de la guerre par la furie des mots pour l'un, bravant toutes les frontières jusqu'à celles de son propre corps pour l'autre, le congolais Dieudonné Niangouna et le nigérian Qudus Onikeku exhument un chant de liberté dont l'origine échappe à tout contrôle.

Il sort des cavernes humides du rock, elle vient steppes sauvages de la musique improvisée : Serge Teyssot-Gay et Joëlle Léandre prouvent, par une musique sans encre, sans papiers, que toute humanité ne s'offre véritablement qu'en refusant de se soumettre aux modèles dont on l'affuble.

Voici que l'espèce assiste en direct à l'apparition de David Fenech, Ghedalia Tazartes et Jac Berrocal. Leur instrumentarium libère un blues enfoui sous plusieurs couches de terre, de plomb, de chiffres et de béton, unifiant les mystères du jazz aux traditions orales les plus profondes. Une terra incognita bientôt investie par les chants diphoniques prodigieux des chevaliers Mongols d'Altaï Khangaï pour une expédition aux confins du monde sensible.

Partager cet article

Repost 0

commentaires