Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 janvier 2010 1 25 /01 /janvier /2010 05:06
La-Pieuvre---photo-Gerard-Rouy.JPGdimanche 31 janvier
!!!concert à 17h!!!
LA PIEUVRE


Olivier Benoit direction
Sakina Abdou saxophone alto
David Bausseron guitare électrique
Samuel Carpentier trombone
Nicolas Chachignot batterie
Claude Colpaert trombone
Pierre Cretel contrebasse
Vincent Debaets saxophone baryton
Antoine Defoort voix
Martin Granger synthétiseur
Jean-Luc Guionnet guitare électrique
Patrick Guionnet voix
Martin Hackett flûtes et mélodica
Franck Lambert échantillonneur
David Lamblin guitare électrique
Stéphane Leveque basse électrique
Yanik Miossec clarinette
Christophe Motury trompette
Peter Orins batterie
Michael Potier saxhorn
Christian Pruvost trompette
Marie Richard voix
Laurent Rigaut saxophones
Antoine Rousseau basse électrique
Jean-Baptiste Rubin saxophone alto


Nouvelle représentation de l’orchestre unique La pieuvre, de retour aux Instants Chavirés pour l’interprétation d’une nouvelle composition Prosopôn et d’autres pièces inédites. Tout ceux qui ont assister à leur performance de 2007 (au sein de l’exposition ‘Lieux Communs’) sauront que ce concert est à ne pas rater... Et ceux qui n’y étaient pas n’auront plus d’excuses !

Formée à Lille en 1999, la Pieuvre réunit une vingtaine de musiciens, associés au Crime (Centre régional d’improvisation et de musiques expérimentales, Lille), qui fédère une scène d'une grande diversité (rock, jazz, musique contemporaine, électronique ou sur bandes, performances).
L'orchestre est une création des musiciens et la musique, composée ou improvisée, leur est éminemment spécifique. Elle balaye un territoire aux confins du rock dans ses aspects les plus décalés, de l’improvisation libre et de certains aspects de la musique contemporaine ou électronique. Les projets les plus récents de l’orchestre sont des pièces écrites, gardant néanmoins les principes d’interactions élaborés dans les conductions initiales.

Prosopôn est une"composition d'humeur "orchestrée par "conduction",car il s'agit bien d'un phénomène électrique (à la manière d'un champ élec-tromagnétique-attraction/répulsion - entre les gestes du conducteur et les instrumentistes). Lors de ce concert, les musiciens répondent de façon continue aux signes du chef, consignes strictes àl'intérieur desquelles les musiciens disposent, à la manière d'une oeuvre ouverte, d'un champ d'actions et de liberté plus ou moins grands. A partir de ces instructions de jeu, le conducteur construit une forme. Il ne s'agit donc pas réellement d'un dialogue mais véritablement d'un tout, d'une masse sonore modulable qui lie, le temps d'un concert, le conducteur, qui garde une vision d'ensemble et les musiciens ayant une latitude plus ou moins grande d'interprétation suivant les signes.

Les Instants Chavirés - 01 42 87 25 91 - 7 rue Richard Lenoir - Montreuil (M° Robespierre)

Partager cet article

Repost 0

commentaires