Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2012 1 19 /11 /novembre /2012 05:00

François Cotinaud (photo extraite de son DVD)
Francois-Cotinaud---Klangfarben-Ensemble.jpg

 

Les musiciens actuels de jazz, ou des musiques improvisées, n'hésitent plus à intégrer les compositeurs contemporains des XXe et XXIe à leur héritage musical, non plus pour une recherche quelconque de respectabilité ou de caution, mais parce qu'aujourd'hui bien des barrières stylistiques sont tombées et que tout peut être prétexte à rebonds pour autant que l'innovation et la création soient au rendez-vous.
"... les improvisateurs sont des éponges, et la musique improvisée est celle des matières, par différence d'avec celle des notes." (voir Jazz à Paris).
En 1911, Arnold Schoenberg théorisait sur la "mélodie de notes", la "klangfarbenmelodie", avec une anticipation fulgurante. Wikipedia nous apprend qu'il ne fut pas le premier, et que Berlioz déjà ... Mais mon inculture affirme ses droits très rapidement.
Alors avec humour, François Cotinaud se réapproprie Schoenberg de la "pire" des manières : il le fait parler. De la création d'alors, et du pillage de sa musique par ses deux élèves-voleurs : Alban Berg et Anton Webern. Puis de John Cage, cette falaise musicale qui a tant influencé la musique, et plus largement, la création artistique. Et de la musique actuelle, ou plus exactement des performances où tout se mêle, danse, théâtre, poésie, vidéo, musique et électronique.
C'est une femme qui fait parler Arnold Schoenberg, enceinte de surcroît (du moins dans la video), une actrice particulièrement expressive (Françoise Purnode) qui n'hésite pas à mêler son corps à ceux de deux danseuses (on craint pour le bébé). Et oui, il y a des danseuses, des récitants et des instrumentistes.
Et ils improvisent ! A deux, trois, quatre, on peut improviser. Au-delà, cela devient périlleux selon François Cotinaud, d'où le recours au SoundPainting ( élaboré par Walter Thompson)(voir chronique)
Cette musique a fait l'objet d'un CD et d'un DVD disponible sur Ayler Record qui met à notre disposition quelques extraits.

Cet ensemble sera sur scène, au Studio de l'Ermitage;, le 2 décembre prochain (attention, à 18h !!!) ... et le 20 mars à l'Européen : oui, c'est un peu loin. Alors, si vous êtes à Paris ...

---


François Cotinaud soundpainter, compositions

Valentine Quintin voix
Françoise Purnode comédienne
Julie Salgues, Marie-Laure Caradec, Delphine Bachacou, Jean-Philippe Costes Muscat danse
Deborah Walker violoncelle
Yves Robert trombone
Andrew Crocker trompette, cornet
Luis Vina saxophone ténor, clarinette-basse
Emmanuelle Somer hautbois, cor anglais, clarinette-basse
Florent Thiant accordéon
François Choiselat vibraphone
Philippe Cornus 
percussions  

Partager cet article

Repost 0

commentaires