Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2010 6 22 /05 /mai /2010 05:00

rdutemps_2.jpg

 

R du Temps #2
Festival des pratiques improvisées libres


Paris 18ème arrondissement

28, 29, 30 mai
02, 04, 05, 06 juin 2010

http://rdutemps18.blogspot.com

Renseignements & réservation :
06 83 49 29 41 / p.continu@gmail.com


R du Temps, festival de musiques improvisées, offre pour sa seconde édition une nouvelle série de concerts, performances de musiques, danses, vidéos dans le 18ème arrondissement.
Une invitation à découvrir des artistes et improvisateurs internationaux, dans des lieux inhabituels : une église, un atelier de peintre, un décor de cinéma, un appartement, un centre culturel musée d'art brut et d'art singulier... ainsi qu'une invitation à partager des instants  insolites, poétiques et uniques avec des artistes à la recherche de nouveaux sons.
Tous les concerts sont gratuits avec participation libre à l'exception de la soirée du 29 mai où une participation de 5 euros est demandée.




• vendredi 28 mai / 20h30
Saint-Paul de Montmartre - 90, boulevard Barbès (M° Marcadet-Poissonniers)
Duo Pascal MARZAN (FR) / John RUSSELL (GB) - guitares
Réservation conseillée. Participation libre.
Concert enregistré pour le label EMANEM
CD à paraître fin 2010


Né il y a 5 ans, le duo Pascal Marzan/John Russell réunit deux guitaristes incontournables de l'improvisation libre européenne.
"Guitariste savant académiquement parlant, Pascal Marzan donne à son jeu une très grande délicatesse. [...] L'instrument trouve sous ses mains une puissance, une souplesse de ton, un naturel qui ferait croire à une longue tradition d'improvisation de l'instrument."
"John Russell ressemble souvent à un éléphant dans un magasin de porcelaine à malmener ses cordes, mais le pachyderme avance avec la sûreté d'une chèvre, en fait c'est un danseur qui nous blouse autant qu'il le désire, on en redemande."
- Noël Tachet, ImproJazz

sites : http://pascalmarzan.blogspot.com/ / http://www.myspace.com/mopomoso & http://www.mopomoso.com/
à écouter : Pascal Marzan & Roger Smith : "Two Spanish Guitars" (Emanem - 2006/2007)
John Russell : "Analekta" (Emanem - 2004 & 2006)



• samedi 29 mai / 15h00
Halle Saint-Pierre - 2, rue Ronsard (M° Anvers / Abbesses)
Duo Massimo CARROZZO (IT/Paris) - clarinettes / Pascal MARZAN (FR) - guitare
Réservation obligatoire : 01 42 58 72 89
PAF : 5 €


Massimo Carrozzo et Pascal Marzan ont en commun un parcours musical qui, de l'apprentissage musical au conservatoire à l'exploration de nouvelles formes acoustiques, ont développé une approche instrumentale singulière, modifiant les sons traditionnels de leur instrument par de subtiles variations de pressions de l'air ou en ajoutant un ensemble d'objets hétéroclites à leur instruments. De leurs instruments émergent des sons insolites, inouïs où il est parfois difficile de reconnaître l'instrument d'origine.

sites : http://www.myspace.com/massimocarrozzo & http://pascalmarzan.blogspot.com/



• dimanche 30 mai / 18h30
Appartement rue Affre - (M° Barbès-Rochechouart / La Chapelle)
OUT! : Jean-Luc GUIONNET (FR) - saxophone alto
                             & Didier LASSERRE (FR) - batterie

Réservation obligatoire.
Nombre de places limité. Participation libre.


"Il y a, disons, trois choses qui m’intéressent dans le jazz, dans mon rapport à l’instrument : c’est le phrasé, que je travaille, et qui compte aussi dans l’improvisation, le swing (rapport au tempo) et le son (timbre singulier, « la voix »). Le reste, composition, harmonie, mise en place, me laisse pour le moins assez froid ! Quand j’écoute du jazz, free ou pas free, je n’écoute que ces choses qui m’intéressent. Les thèmes, tout ça, je n’écoute pas. J’attends de voir comment ça va se passer du point de vue du swing, du phrasé et du son." Ainsi parle Jean-Luc Guionnet de son rapport au jazz, et de ces trois choses qui seront la base du travail en duo avec Didier Lasserre, qui quant à lui s'attache à vivre "autre chose" avec son instrument, instrument abordé sous un jour essentiellement poétique. "Out!", où la tentative de l'incandescence. Du free, puisqu'il faut le nommer, "pur et dur", puisqu'il faut le préciser.

sites : http://www.jeanlucguionnet.eu/ & http://didierlasserre.free.fr/
à écouter : "Out!" (Tampon-Ramier - 2008) : distribution : tampon-ramier@wanadoo.fr



• mercredi 02 juin / 21h30
Bab•Ilo - 9, rue du Baigneur (M° Jules Joffrin / Château Rouge)
Duo Frédéric MAINTENANT (FR) - piano, flûte /
        Aldridge HANSBERRY (USA/Paris) - batterie, flûte

Réservation conseillée. Nombre de places limité. Participation libre.


Originaire de la Nouvelle-Orléans, Aldridge Hansberry vit en France depuis 1982. Elle se produit comme flûtiste, batteur, percussionniste et compositrice avec de nombreux musiciens d'origines et de cultures multiples. Son vocabulaire musical actuel est une synthèse de recherche, d'échanges et de création…
Elle a travaillé avec Alan Silva, Howard Johnson, Charmaine Neville, Steve Potts, Paul English, Rasul Siddik, Michael Maierhoff, Katy Roberts, Bobby Few, Johnny Dyani...
Remarqué et encouragé par Don Cherry pour ses qualités de pianiste improvisateur, Frédéric Maintenant a collaboré en France avec Charles Tyler avant de devenir une des figures de la scène Jazz et expérimentale de Bristol notamment avec son groupe The Lanquiditors et le CUBE cinéma.
En tant que compositeur, il a collaboré notamment avec Pierre-Yves Artaud, Wilhelm Bruck, Camilla Hoitenga, The Cornelius Cardew Ensemble ou The South Bank Gamelan Players.

site : http://ahansberry.ensemble.free.fr/



• vendredi 04 juin / 20h30
Arènes de Montmartre - 27, rue Chappe (M° Anvers / Abbesses)
Duo Gilles BROUSSAUD (FR) / Catherine KARAKO (FR) - texte, danse
"Agnès sans corps sans organe"
Entrée libre.
En cas de pluie repli dans l’atelier de Bernard Thomas-Roudeix, 47-49, rue Polonceau.


Cailloux-poche-bouche, une chaussure, une machine infernale d'après une émission de gymnastique

site : http://catherinekarako.blogspot.com/



• samedi 05 juin / 21h00
Atelier de Bernard Thomas-Roudeix - 47-49, rue Polonceau (M° Barbès-Rochechouart)
Daniel LEVIN (USA) - violoncelle solo
Rendez-vous à 20h45 précises devant la porte !!
Réservation obligatoire : 06 83 49 29 41 / p.continu@gmail.com
Nombre de places limité. Participation libre.
Pour la première fois en concert à Paris !


Après de solides études classiques qui l'ont mené jusqu'au New England Conservatory of Music, Daniel Levin (né en 1974 à Burlington) se tourne vers la composition et l'improvisation au milieu des années 90. En 2003, il publie un premier album en quartet sur le label Riti Records, puis le producteur suisse Werner X. Uehlinger, militant des musiques créatives et improvisées, lui ouvre les portes de son mythique label Hat Hut. Son premier album solo, prévu pour l'hiver 2010, sera publié par le label Clean Feed.
"Daniel Levin est aujourd'hui une figure majeure du violoncelle." – Franck Bergerot, Jazz Magazine 
"Not since David Darling and Hank Roberts has there been a more exciting jazz prospect on the cello....it leaves Levin very much the man to watch." – Penguin Guide to Jazz 

site : http://www.daniel-levin.com
 à écouter : "Don't Go It Alone" (Riti - 2003)
"Some Trees" (2005) & "Blurry" (2006) (hatOLOGY)
"Fuhuffah" (2007) & "Live at Roulette" (2008) (Clean Feed)



• dimanche 06 juin / 17h00
Ciné 13 Théâtre - 1, avenue Junot (M° Abbesses / Lamarck-Caulaincourt)
Damien BOURNIQUEL (FR) - vidéo sonore glitch
Catherine KARAKO (FR) - danse
Pascal MARZAN (FR) - guitare

Nombre de places limité. Participation libre.


Né à Séoul, Corée du sud, Damien Bourniquel est titulaire d’un Diplôme Supérieur d'Arts Appliqués de l'ESAA de Duperré, Paris.
Damien Bourniquel travaille autour de la notion de "glitch" et d'artefact, développant une esthétique de l'erreur par le média vidéo. Son travail se concentre sur le support même de la vidéo numérique et de ce qui la constitue : formats, compressions, bitrate, pixels... Il endommage pour cela le code source de films numériques qu'il tourne lui-même, rendant le processus de captation créatif en lui-même, pour finalement les mixer lors de concerts. Cette démarche destructo-créatrice lui permet d’obtenir un flux visuel étonnant et poussant jusqu'à l'abstraction la plus totale.

sites : http://catherinekarako.blogspot.com/ & http://pascalmarzan.blogspot.com/


Partager cet article

Repost 0

commentaires