Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 avril 2010 7 18 /04 /avril /2010 05:00

Boby-Few---Harry-Swift-Atelier-Main-d-Or-23-avr-10.jpg

vendredi 23 avril à 20h
Duo jazz
Bobby Few, piano
Harry Swift, contrebasse
Atelier de la Main d'Or
9 passage de la Main d'Or
75011 Paris
RESERVATION IMPERATIVE au rebecca.tepfer@gmail.com
Participation aux frais des artistes souhaitée

Bobby Few est né à Cleveland, dans l'Ohio, aux Etats-Unis. Son père écoutait sans cesse du jazz, sa mère jouait du violon et son oncle de la trompette.
Bien qu'issu d'une famille très religieuse, son grand-père était pasteur d'une église baptiste , Bobby n'aime pas aller à l'église mais il vit entouré de chorales de gospel qui ont certainement nourri la spiritualité de sa musique.
Dès l'âge de 7 ans, Bobby étudie le piano puis poursuivra, plus tard, l'étude de la théorie musicale et de la composition au Cleveland Institute of Music.
Dès 16 ans, il commence à jouer dans des clubs de jazz de Cleveland. Il a même l'immense chance de jouer entre les sets d'un concert d'Ella Fitzgerald qui, attendrie par la jeunesse de Bobby, l'encouragera chaleureusement.
Très vite, Bobby crée son propre trio et se produit aux Etats-Unis.
Au début des années 60, son ami d'enfance, Albert Ayler, l'aide à faire le grand saut : il lui conseille de partir pour New York. C'est là qu'il enregistre son premier disque avec Booker Ervin « The In Between  » puis un second avec Albert Ayler intitulé «  Music Is The healing Force of The Universe  », tous deux récemment réédités.
Il jouera également avec Brook Benton, un chanteur de "rhythm and blues", qu'il accompagnera à travers le monde et dont il deviendra le directeur musical. Ensuite, concert après concert, la kyrielle d'artistes avec lesquels il travaille sont des plus prestigieux : Archie Shepp, Kenny Clarke, Frank Wright, Jo Henderson, Woody Shaw, Sunny Murray, Roland Kirk, Nat Adderley, Frank Foster, David Murray, Bill Dixon, Albert Ayler ou encore Steve Lacy qu'il accompagnera à travers l'Europe, les Etats-Unis et le Japon de 1980 à 1992.
Durant sa longue et riche carrière, Bobby Few a également collaboré à plus de 70 enregistrements dont le dernier en date, « Heavenly Places  », en duo avec Avram Feffer et produit par Box Holder Records (New York).
Installé à Paris depuis 1969 où il a trouvé son équilibre artistique et intellectuel, Bobby Few dirige, depuis 1993, ses propres formations qui vont du trio au quintet.
Bobby vous invite à visiter les sites de Noah HOWARD, Avram FEFER, Bob CUNNINGHAM et
bobby-few.com.
___________

Harry Swift est installé à Paris depuis 1980.
Il a étudié la contrebasse avec, entre autre, Jacques Cazauran et François Rabbath.
Il a travaillé avec de nombreux musiciens américains tel que Bobby Few, Joe Lee Wilson, Annette Lowman, Steve Lacy, Kirk Lightsey, Mal Waldron et Bill Hardman.
Depuis 1985, il joue régulièrement avec Bobby Few en duo, en trio avec Noel McGhie, avec le saxophoniste Byron Pope et avec le Bobby Few Explosions Project (avec Rassul Siddik et Ricky Ford).
En 1995, Harry Swift forma un trio avec Jean-Claude Montredon à la batterie et Jon Handelsman aux saxophones.
En 2002, il a enregistré "Let it Rain" avec le Bobby Few Quintet.
En 2003, il a enregistré avec le trio Handelsman, Montredon, Swift et également avec la pianiste brésilienne Maria Ines Guimaraes avec laquelle il joue depuis 1992.
En 2004, il a enregistré avec le Bobby Few Quintet et le quartet de Noah Howard.
De plus, il a travaillé récemment avec le trio de Sunny Murray.
Ainsi, Harry Swift accompagne Bobby Few, de façon constante, depuis 1985. C'est l'ami et compagnon de route de toujours.
Partager cet article
Repost0

commentaires