Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2009 7 08 /03 /mars /2009 07:41
jeudi 12 mars à 20h30 - 16 € - Maison du Peuple, Pierrefitte-sur-Seine
Louis Sclavis - photo Christophe Alary


Sam Bardfeld Up jumped the devil : a tribute to Stuff Smith

États-Unis / De drôles d'oiseaux new-yorkais se remémorent Stuff Smith, violoniste superstar des années 30, quand le jazz rivalisait avec la pop

Inédit

En son temps, Stuff Smith personnifia la volubilité au violon, les zébrures et lézardes du jazz. Aujourd'hui, Sam Bardfeld, violoniste maîtrisant le jazz comme l'Americana, (vu ici avec les Jazz Passengers ou Sotto Voce, là aux côtés de Bruce Springsteen ou des Gotham Playboys) est la volatilité incarnée. D'où cet hommage, en compagnie d'autres inclassables, partenaires de Zorn, Ribot, Ray Barretto ou Charlie Haden, à tous les drôles d'oiseaux d'une musique aussi chantante qu'une volière.

www.sambardfeld.com

Sam Bardfeld (vln), Anthony Coleman (clavier, orgue), Curtis Fowlkes (tb), Sean Conly (b)

----------------------
Louis Sclavis Quintet Lost on the way

France / La nouvelle odyssée de Louis Sclavis : se perdre pour croiser l'aléa opportun... Du jazz en tant que jeu de hasard.


« Let's get lost ! », exhortait Chet Baker. Un risque librement affronté par cinq navigateurs qui prolongent leur long cours de l'Imparfait des langues (enregistré en 2007 par le label ECM), histoire de mettre à l'épreuve la fragilité des équilibres et la vive diversité de leurs personnalités. Soit la musique vécue comme un déchaînement, des éléments, des consciences et des discours, avec vents porteurs sur mer favorable, sans refuser d'être sensibles au chant imprévu des sirènes.

sclavisfansite.jp

Louis Sclavis (cl), Maxime Delpierre (g), Matthieu Metzger (saxs), Olivier Lété (eb), François Merville (dms)

Partager cet article

Repost 0

commentaires