Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 décembre 2008 7 07 /12 /décembre /2008 08:47
Sheila Jordan - Aldo Romano

Le 11 décembre à 20h à La Blanchisserie
24, rue d'Aguesseau - 92100 Boulogne

Les 12 et 13 décembre à 20h et 22h au Duc des Lombards
42 rue des Lombards - Paris 1er

"Le pourquoi d’une rencontre" par Axelle du Rouret

C'est grâce à un formidable lundi pluvieux que j'ai rencontré Sheila Jordan !
Hasard d'un embouteillage, klaxons, bruits de la rue, Paris s'énerve et j'allume la radio. Une voix surgit, me saisit
immédiatement : c'est "Sheila's Blues".
Elle raconte , elle rit , et surtout elle chante avec la clarté et la justesse inouïe qui la caractérisent. "One million dollars ear !" disait d'elle Charlie Parker. L'émission annonce une master class à Paris.
Je me précipite vers cette rencontre devenue indispensable. De ses visites à Paris, qu'elle aime tant, naît une amitié qui me transporte au pays de Bebop.
Depuis, je la vois comme Mary Poppins, sillonnant le monde avec son chapeau, sa petite valise remplie de partitions, élégante, pétulante faisant de chaque rencontre, aussi bien au coin de la rue que dans les club de jazz, un moment magique !
Je me souviens l'avoir un soir accompagnée au New Morning pour écouter Curt Elling. Bien qu'installées au fond de la salle, Curt l'aperçoit et lui demande de la rejoindre sur scène. Une fois de plus, la magie est là et le public enchanté par cette leçon de liberté qu'offre si souvent le Jazz.

Je dois aussi à Sheila ma rencontre avec Aldo Romano , dont le jeu élégant et extrêmement mélodique colle parfaitement à sa silhouette longiligne .« La noblesse faite batterie".
Il chante et joue en se jouant des conventions ; de ses expériences free dans les années 1970 au trio Romano-Sclavis-Texier, inventeur du jazz nomade, il ne cesse d'avancer et de changer la donne !
Il fallait que ces deux-là se rencontrent sur scène ! Lorsque j'ai soufflé l'idée à Jean-Michel Proust, qui dirige le Duc des Lombards depuis un an, il a tout de suite été séduit.
En tant que musicien et historien du jazz, il accueille avec générosité toute idée qui peut nous transmettre l'amour de cette musique.
Ce joli rêve devient réalité au mois de décembre prochain , à la veille des 80 printemps de Sheila qui ne cessera de nous surprendre.

Partager cet article

Repost 0

commentaires