Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2008 1 01 /09 /septembre /2008 08:38
Une très belle formation proposant un jazz
à la fois aventureux et jubilatoire (oh! l'usure des mots !)
Le 6 septembre au Triton
Pour en savoir plus et goûter à cette musique,
cliquer sur la photo (de Jeanne Davy)

Voir aussi une chronique d'un précédent concert au New Morning sur Jazzaparis

Le MegaOctet prépare activement les célébrations de son vingtième anniversaire, marquées par un concert-événement à la Salle Pleyel et la sortie, en mars 2009, d’un nouvel album chez Naïve. Ce nouveau répertoire très attendu, c’est au Triton qu’Andy Emler a choisi de le créer. Et pas question de lésiner sur les moyens.

« Pour la première fois, nous allons répéter cinq jours de suite : du jamais vu ! Jusqu’ici ce n’était jamais plus d’une ou deux fois tous les six mois. Parce qu’à la demande des musiciens, il y aura plus de “nourriture” dans les compositions, plus de technicité dans les détails... Et plus que jamais, une écriture à la carte, avec des pièces pensées en fonction de la mise en valeur des individualités ou de l’ensemble. Le son de l’orchestre demeure, avec sa forte dominante acoustique et son énergie jubilatoire, tout comme certaines “recettes” : les boucles, les entretiens sur notes-pédales, les réservoirs de notes imposées ou, au contraire, les notes au choix sur rythmes imposés... Au menu, deux grandes pièces difficiles et consistantes, “La Régamuse” et une autre pour l’heure sans titre; et d’autres plus courtes, les “ouvertoires”, qui sont des petits résumés du Méga en trois minutes, et les “beautifolders”, centrées autour d’un ou deux solistes... Sans oublier des clins-d’oeils amicaux - au rugby, avec “Crouch Touch Engage”, ou à une chanteuse amie, avec un “Mail A Elise”... »

Partager cet article

Repost 0

commentaires